AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 What should I do ? ~ Cain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

administratrice

ϟ PARCHEMINS : 246

MessageSujet: Re: What should I do ? ~ Cain    Mar 4 Fév - 21:48

Depuis la veille, Elaeh était sur un petit nuage. Elle avait l'impression que toute la soirée d'hier n'avait été qu'un vaste rêve, et pourtant non. Cain l'avait bien emmenée dans le monde moldu pour un concert, qui avait fini avorté à cause de Simon, puis il l'avait conduite dans un endroit enchanteur où ils s'étaient avoué – bien malencontreusement au départ – leur amour avant d'échanger un baiser. Baiser qu'elle n'était, d'ailleurs, pas prête d'oublier. Non vraiment, tout cela relevé du rêve pour elle, et pourtant, pourtant, tout avait été bel et bien réel. Lorsqu'elle était rentrée chez elle, après que Cain l'ait raccompagnée, la fabricante de baguette s'était couchée, mais elle n'avait pas réussi à trouver le sommeil pour autant, elle ne s'était endormie qu'au petit matin. Du coup, elle avait eu du mal à se lever le moment venu, elle avait presque envie de fermer sa boutique pour la journée. Néanmoins, elle se motiva en se disant qu'elle irait voir Cain dans la journée, pendant sa pause déjeuner sûrement, comme elle allait souvent chez Fortarôme pour s'offrir une petite douceur en guise de dessert. Ou alors, elle fermerait le magasin plus tôt pour passer du temps avec lui, c'était quelque chose qu'elle ne faisait pas souvent car à l'heure des sorties de bureau, il y avait souvent du monde chez le glacier, mais pour une fois, elle pourrait bien le faire non ?

Une fois prête, elle transplana jusque sur le chemin de traverse et traversa la plus célèbre avenue sorcière pour arriver jusqu'au magasin familiale qu'elle avait reprit quelques années auparavant. En arrivant, elle put constater avec surprise qu'un client attendait déjà. Forcément, c'était le jour où elle arrivait en retard qu'un client décidait de se pointer à l'ouverture ! Mais elle était tellement de bonne humeur qu'elle accueillit ce client avec le sourire en s'excusant de son retard. Heureusement, le client en question était complaisant et ne lui en tint pas rigueur, après tout, il arrivait à tout le monde d'avoir des déconvenues. La matinée passa à une vitesse folle pour la brune qui n'avait toujours pas quitté son petit nuage. Elle eut la visite d'un autre client, puis elle s'activa à ranger la commande de bois qu'elle venait de recevoir le matin même. Aussi, quand la pause déjeuner arriva, elle mangea calmement ce qu'elle s'était préparée et une fois qu'elle eut fini, elle se leva pour aller voir Cain. Oui mais voilà, Merlin avait décidé de l'embêter et un client entra dans la boutique au moment où elle s'apprêtait à en sortir. Bon tant pis, elle fermerait la boutique plus tôt pour aller voir son bien aimé, en espérant qu'il n'y aurait pas trop de monde chez le glacier.

L'après-midi passa beaucoup plus lentement que la matinée, et la brune attendit, plus ou moins patiemment, que trois heures sonnent à l'horloge pour fermer sa boutique et partir. Elle n'avait eut personne de tout l'après-midi, comme quoi Merlin semblait vraiment vouloir s'amuser avec elle, et si quelqu'un venait une fois qu'elle était partie, et bien tant pis, qu'il aille chez Emrys ! Après avoir mis sa cape, elle se rendit, avec un grand sourire aux lèvres, sur le lieu de travail de Cain. Comme ce dernier était occupé, elle s'avança dans la salle, pour attendre qu'il ait terminé, et elle remarqua alors un petit garçon tout seul à une table. Sans même y penser, elle se dirigea vers lui et ne s'arrêta qu'une fois qu'elle fut à sa hauteur, elle remarqua alors qu'il était en train de dessiner des champignons tout colorés, et cette constatation fit naître un petit sourire tendre et amusé sur son doux visage.

- Bah alors chaton, t'es tout seul ? Où sont tes parents ?

Elle était réellement soucieuse d'avoir la réponse, qui donc pouvait avoir le cœur d'abandonner un petit ange pareil au beau milieu d'une boutique comme celle-là ? Non pas qu'elle doutait que Benoît en prenne soin, mais tout de même. Le petit bout leva alors de grands yeux curieux vers elle, et ce simple geste suffit à la faire fondre d'avantage.

- Mais il est là mon papa ! Déclara-t-il en pointant quelqu'un de son petit doigt. Il est beau hein ?

Naturellement, Elaeh suivit du regard le doigt qu'il tendait et ses yeux finirent par se poser sur...Cain... Non, c'était pas possible... Pas lui ! Elle devait se tromper ! Et pourtant...non puisqu'il était occupé à servir un groupe de jeune femme, il ne pouvait s'agir que de lui. Il...il ne pouvait pas avoir d'enfant, sinon ça voudrait dire qu'il...qu'il était marié ! Il ne pouvait pas lui avoir fait ça ! Lui avoir menti depuis le début, elle ne voulait pas y croire, pourtant, dans un coin de sa tête résonnait cette possibilité et ça lui faisait plus mal que jamais. Elle avait confié son cœur à Cain, son cœur, tout son amour et tous ses espoirs et au final...il avait un gosse et il lui avait menti. Incapable de supporter ça plus temps et surtout parce qu'elle sentait que des larmes coulaient, bien malgré elle, le long de ses joues, la fabricante de baguette fit demi-tour, le cœur brisé, et s'empressa de sortir de la boutique en ignorant la voix de Cain qui l'appelait.

_________________

Je ne sais pas où va mon chemin,
mais je marche mieux quand ma main serre la tienne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ PARCHEMINS : 207

MessageSujet: Re: What should I do ? ~ Cain    Mar 4 Fév - 23:02

Cain avait dormi comme un loir. A peine rentré qu'il s'était mis à danser à travers tout son appartement, tournant autour des fauteuils, se prenant les jouets d'Alix, éparpillés dans toute la pièce principale -et même partout ailleurs- dans les pieds mais ne les sentant même pas et allant même jusqu'à faire virevolter le gros nounours géant que son fils avait un jour gagné à une fête foraine. Il l'avait embrassé ! Et mieux encore... Elle l'aimait ! Elle l'avait dit ! Il l'avait vu dans ses yeux ! Tout à sa victoire, il décida de composer une nouvelle chanson particulièrement énergique et enthousiaste sur son grand amour, ce qui ne manqua pas de faire venir les voisins, qui frappèrent à sa porte en râlant qu'il y en avait qui travaillaient demain -d'ailleurs lui aussi devrait aller à son boulot. Ils furent encore plus énervés quand Cain tenta de les embarquer dans sa danse de la joie et s'en allèrent en fulminant qu'il avait perdu la raison et qu'il en réentendrait parler. Mais le musicien était bien trop heureux pour leur prêter attention.

Il finit tout de même par se mettre au lit vers 3 heures du matin, et s'endormit à peine eut-il posé sa tête sur l'oreiller. Lorsque son réveil -oui, il avait toujours été élevé avec des objets moldus- sonna, il ouvrit les yeux et les événements de la veille défilèrent dans sa mémoire. Immédiatement, son allégresse revint au galop et il se leva d'un bond. Aujourd'hui, il faisait son travail, et dès qu'il terminerait il filerait rejoindre Elaeh. Non, d'abord il irait lui acheter des fleurs, ensuite il la rejoindrait, puis il l'embrasserait, lui dirait qu'il l'aime et il l'amènerait chez lui... Où il y aurait Alix parce que ses parents devaient le ramener en début d'après-midi chez Fortarôme.

Sa bonne humeur retomba d'un seul coup. Il fallait avant toute chose qu'il lui présente son fils. Et ça... Ce ne serait pas une chose facile. Mais il avait assez retardé le moment comme ça... Et puis sa discussion avec James l'avait quand même assez mis en confiance pour qu'il ne soit pas en panique à l'idée de lui révéler ce... Détail. En temps normal, Alix restait chez ses grand-parents tout les mercredis après-midi et ne rentrait que vers 18 heures, quand Cain finissait son service, mais là, M. et Mme Aberfall se rendaient à une exposition sur l'histoire de la sardine, et ils le déposaient à son lieu de travail à 14 heures. Bien. Dès que Beny le relâcherait, il prendrait son petit monstre avec lui et irait le présenter à Elaeh, en lui expliquant tout depuis le début, du comment il avait eu son gosse au pourquoi il ne lui avait pas dit plus tôt.  Oui voilà, il lui dirait tout ça et tout irait bien. Même s'il appréhendait un peu.

La matinée fila comme un vif d'or, et le jeune homme avait l'impression d'avoir commencé sa journée depuis à peine une heure quand sa mère arriva dans la boutique, accompagné de son petit garçon qui lui sauta dans les bras en lui déclarant qu'il avait dessiné une famille de champignon. Cain n'avait jamais compris la passion que semblait avoir son fils pour ces formes de vie, mais il était toujours amusé de voir Alix en parler. D'ailleurs il semblait déterminé à faire encore d'autres familles de la même espèce, et il s'installa à une table pour continuer ses œuvres avec un air concentré. De temps en temps, le serveur lui jetait un coup d'oeil attendri pour voir s'il était encore à sa place -son gosse avait tendance à disparaître trop rapidement à son goût.

Alors qu'il sortait de la cuisine pour apporter leur commande à une couple de trentenaires, il se figea. Là, juste devant lui, il y avait Elaeh. Elaeh qui discutait avec son fils. Son fils qui le montrait du doigt. « Il est beau hein ? ». Les mots résonnèrent quelques secondes dans sa tête, presque aussitôt suivi par les paroles que James lui avait dit quelques jours -il lui semblait que c'était une éternité- auparavant.  « Imagine sa réaction si elle l'apprenait par hasard de quelqu'un d'autre ? » Sur le coup, il n'avait même pas voulu imaginer. Alors penser que ce serait de son propre gosse qu'elle l'apprendrait...

Cain vit la boutique tourner autour de lui et il fit un pas chancelant vers la fille qu'il aimait. Elle le fixait d'un regard interloqué et blessé qui alla se ficher au plus profond du cœur du musicien, ouvrant une blessure insupportable. Il l'appela d'une voix blanche mais déjà elle tournait les talons et s'enfuyait vers la sortie.

-Beny, je t'en supplie, garde moi Alix ! Lança-t-il à son patron -qu'il considérait plus comme un ami d'ailleurs- avant de partir en courant derrière elle.

-Elaeh ! ELAEH !

Il avait beau la poursuivre, elle refusait de s'arrêter, et avec la foule, s'il arrivait à garder la distance, il ne parvenait pas à la rattraper. Il la suivit ainsi jusqu'à sa boutique de baguette, où elle s'engouffra dès qu'elle eut ouvert la porte. Heureusement, le temps qu'elle la déverrouille suffit à Cain pour arriver à son niveau, et lorsqu'elle fut à l’intérieur, il se glissa à sa suite et lui saisit le poignet.

-Écoute moi ! Elaeh, je sais que tu m'en veux mais si tu me laissais m'expliquer tu comprendrais mieux !


Il pria pour qu'elle ne choisisse pas de lui lancer un sort pour le faire partir. Tout ce qu'il voulait, c'était dissiper ce malentendu qu'il avait lui-même créé. Merlin qu'il avait été stupide...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

administratrice

ϟ PARCHEMINS : 246

MessageSujet: Re: What should I do ? ~ Cain    Lun 10 Fév - 20:02

Tout ça n'était qu'un horrible cauchemar, Cain ne pouvait pas sérieusement avoir un fils. Un fils qui dessinait des champignons et qui semblait avoir quatre ans. Et pourtant...il lui ressemblait tellement ! Il avait cette petite bouille adorable qu'elle retrouvait chez le musicien et rien que d'y penser, elle sentait son cœur se briser un peu plus encore. Il avait un fils...une famille...alors qu'elle, elle était seule au monde...mais ça ne lui donnait pas le droit de briser la famille de Cain. D'ailleurs, si elle le faisait, elle ne se le pardonnerait jamais, et elle ne vaudrait pas mieux que sa mère. Sa mère qui avait été empoisonnée par la femme d'un des hommes avec qui elle couchait ! Elle avait horreur de ces femmes – et de ces hommes par extension – qui se faisait une joie de détruire un couple de l'intérieur, et elle ne voulait pas leur ressembler. Dire qu'elle l'avait cru quand il lui avait dit qu'il l'aimait ! Alors qu'il ne faisait que lui mentir et qu'il la rendait comme ses femmes qu'elle méprisait. En découvrant tout ça, elle avait préféré fuir, fuir la boutique dans laquelle il travaillait, fuir son fils avec ses grands yeux adorables, et le fuir lui. Lui et sa belle gueule, lui et ses sourires, lui et ses bras qui l'avaient si souvent accueillie et surtout lui et sa bouche qui l'avait embrassée et qui lui avait menti. Comment avait-elle pu être stupide au point de le croire et de ne rien voir de tout ça ? Elle savait que l'amour rendait aveugle, mais pas stupide !

Indifférente à tout ce qui l'entourait, Elaeh traversait le Chemin de Traverse pour retrouver son cher magasin, celui dans lequel elle avait grandi et qu'elle considérait comme un refuge. Elle comptait bien aller se cacher dans son atelier pour y verser toutes les larmes de son corps. Larmes qui avaient déjà commencé à couler, mais elle s'en moquait comme de l'an quarante. Elle se moquait bien de ce que les passants allaient penser d'elle, elle avait le cœur brisé et ça lui donner le droit de pleurer s'il elle en avait envie. D'ailleurs, elle avait bien envie d'envoyer tout le monde au diable et de ne plus jamais sortir de sous sa couette. Après la mort de son grand père, c'était aussi ce qu'elle avait voulu, et à présent, elle se dit qu'elle aurait mieux fait de s'écouter et de ne plus jamais sortir de chez elle. Enfin, elle arriva à la petite boutique qui se transmettait depuis des générations dans la famille Ollivanders, inconsciente du fait que Cain lui courrait après et ignorant le brouhaha qui l'entourait. Alors qu'elle entrait et qu'elle s'apprêtait à refermer – à clefs, est-il nécessaire de le préciser ? - la porte de la boutique derrière elle, elle sentit une main attraper son poignet. En une seconde, elle croisa le regard de celui qui venait de la retenir et reconnut Cain aussitôt avant de lui tourner le dos pour lui cacher ses larmes.

Il lui demandait d'écouter ce qu'il avait à dire, mais elle n'avait pas envie d'entendre d'autres mensonges. Surtout que dans l'état dans lequel elle était, elle pourrait y croire et retomber dans ses bras comme si elle n'avait jamais vu son fils. Elle ne voulait pas l'entendre, elle voulait qu'il disparaisse, peut être que dans quelques jours elle serait plus encline pour écouter ce qu'il avait à dire, mais actuellement, elle voulait juste pleurer, blottie sous une couette douillette et oublier tout ça. Et surtout oublier la soirée qu'ils avaient passé ensembles la veille. Si le moment venu elle avait trouvé tout ça féerique, à présent le simple fait d'y penser lui donnait encore plus envie de pleurer.

- Va-t-en Cain, je t'en pris... demanda-t-elle d'une petite voix suppliante dans laquelle s'entendait clairement ses larmes. J'ai pas besoin de tes explications, tu es marié, t'as un fils et j'étais qu'une distraction, j'ai compris...tu peux partir maintenant...

Bien qu'elle aurait aimé être en colère et lui cracher au visage tout le mal qu'il lui faisait comme un serpent faisait couler son venin dans le corps de sa victime pour l'achever douloureusement, elle ne pouvait pas. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était pleurer encore et encore, se vidant peu à peu de ses forces. Elle n'arrivait même pas à arracher son poignet de l'étau que formaient les doigts du musicien, c'était dire ! Quoique...peut être qu'au fond elle n'avait pas envie de libérer sa main. Après tout, elle n'avait que trop conscience que s'il partait, elle ne le reverrait plus jamais, mais il avait beau l'avoir blessée comme personne, son cœur battait toujours d'amour pour lui, et c'était sûrement ce qui lui faisait le plus mal...

_________________

Je ne sais pas où va mon chemin,
mais je marche mieux quand ma main serre la tienne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ PARCHEMINS : 207

MessageSujet: Re: What should I do ? ~ Cain    Lun 10 Fév - 21:21

Le Chemin de Traverse avait disparu du champs de vision de Cain. Il ne voyait plus qu'Elaeh qui courait devant elle, et il était si certain qu'elle pleurait qu'il entendait presque le son de ses larmes qui roulaient sur ses joues, de sa respiration hachée par le chagrin et de ses pas précipités. Il n'avait pas voulu ça. Merlin qu'il n'avait pas voulu ça. Il avait souhaité la rendre heureuse et il lui poignardait le cœur. Il avait souhaité faire d'elle sa femme et il la traitait ainsi. Il avait souhaité être sincère avec elle et pourtant... Il lui avait caché le plus important. Au fond de lui, il avait toujours su ce qui arriverait s'il ne lui avouait pas vite qu'il était déjà père, et James n'avait fait que confirmer ces soupçons. Mais il s'était encore tu. Égoïstement. Il n'avait pas osé, et il avait fait preuve d'un tel égoïsme qu'à présent, cet égocentrisme l'étouffait de l'intérieur. Comment avait-il pu faire ça ?!

Il avait craint un rejet, bien entendu. Mais n'aurait-il pas mieux valu pour Elaeh de savoir mes choses et faire son propre choix au lieu de découvrir ça et de faire des suppositions fausses en se torturant le cœur ? Bien sûr que si, c'était évident. Cependant, plutôt que de lui dire, il avait préféré faire passer ses intérêts avant les siens, alors que l'amour supposait l'inverse. Il ne méritait même pas de la revoir... Il ne méritait même pas de lui adresser la parole. Il avait honte, terriblement honte. Il ne se remettait pas souvent, parce qu'ordinairement, il ne blessait pas les gens. Il souriait, parlait, plaisantait, et tout le monde l'appréciait. Mais là... ça n'avait rien à voir. Il s'était approché d'elle, était tombé amoureux et... Il n'avait pas été sincère, alors qu'il se faisait d'habitude un point d'honneur à l'être. Il s'était promis de la protéger de tout, mais il n'avait même pas su la protéger de lui. Comment pouvait-il s'accorder le droit de rester à ses côtés en sachant ça ?!

Pourtant il voulait la revoir... Son cœur égoïste voulait au moins lui expliquer toute la vérité. Ce qu'il ressentait pour elle, pourquoi il n'avait rien dit... Ensuite elle pourrait décider de ne jamais le revoir, lui demander de disparaître de sa vie. Il ferma les yeux. Il ne pouvait pas. Il ne pouvait pas la laisser. Elle était la première à lui avoir fait ressentir quelque chose de bien plus fort que ce qu'il n'avait encore jamais ressenti. Il ne pouvait pas l'oublier... A présent elle signifiait pour lui. Il lui avait offert son cœur et il savait qu'il ne pourrait plus le récupérer. Tout comme il savait qu'elle serait toujours la seule pour lui. Il n'aimerait plus personne d'autre qu'elle, c'était une certitude.

La porte failli se refermer sur lui, mais il parvint de justesse à se faufiler dans la boutique avant qu'elle ne lui claque au nez. Il s'empressa d'attraper le poignet de la brune, avant qu'elle n'aille se réfugier dans l'arrière boutique. Il savait que ce lieu était un sanctuaire pour elle et il ne se sentait pas le droit d'y aller après ce qu'il avait fait. Alors il préférait lui parler ici, maintenant. Au moins les choses seraient claires.

Elle ne chercha même pas à se dégager, et cette constatation lui fit encore plus mal que si elle lui avait craché à la figure en l'insultant. Sa peine se lisait dans ses yeux. Ce n'était même pas de la peine en fait. Plutôt une douleur infinie qui se répercutait dans chaque veine de Cain. Il ressentait sa souffrance comme si c'était la sienne. D'ailleurs c'était la sienne. C'était sa faute.

Ses mots sonnèrent comme une condamnation. Alors ça y était, c'était fini ? Non, il ne pouvait juste pas y croire. Il ne VOULAIT juste pas y croire. Il sentait qu'elle avait mal, il le savait... Pour qu'elle aille mieux il lui suffisait de partir, de disparaître à jamais de sa vie... De la laisser... Mais il n'arrivait pas à s'y résoudre. Il voulait être égoïste encore un peu plus longtemps. Juste quelques minutes de plus. Il voulait espérer qu'un jour il serait autorisé à la serrer contre lui de nouveau, quand bien même c'était la chose la chose la plus égocentrique qu'il puisse faire.

-Elaeh non... C'est pas ça, bien sûr que t'es pas une distraction...


Il allait lui dire qu'il l'aimait mais il ravala ses mots. Non. Pas maintenant. D'abord expliquer. Ensuite il verrait. Mais pour l'instant il n'avait pas le droit de la laisser croire de fausses hypothèses plus longtemps.

-Écoute... Oui c'est vrai j'ai un fils et j'aurais dû te le dire... Mais Elaeh... J'ai été égoïste et je m'en excuse... Je sais que mes excuses suffiront pas mais... Au moins écoute ce que j'ai à te dire. J'avais peur... Terriblement peur de te perdre en te disant que j'avais un gosse parce que... Tu es la première pour qui je ressens quelque chose d'aussi fort... Tu es la première à m'obséder comme ça... La première à me faire voir le paradis avec un simple sourire... Elaeh je t'aime... Alors je voulais te garder pour moi... J'ai pas osé t'avouer que... J'étais déjà papa... Parce que tu comptes plus pour moi que n'importe qui d'autre et que je ne voulais pas que tu me rejettes... Écoute... Je suis pas marié... Je l'ai jamais été... Sa mère... Je l'aimais aussi, différemment que je t'aime toi, j'avais prévu de la demander en mariage... Mais quand je suis allé chez elle lui demander si elle voulait être ma femme elle était avec un autre homme et elle est partie du jour au lendemain en me laissant un bébé de trois mois... Je voulais pas que tu disparaisses comme elle Elaeh... Je voulais pas... je m'en serais jamais remis... Tu sais... Je me suis senti tellement bête à ce moment là... J'ai cru que plus jamais je retomberais amoureux, que l'amour ça servait qu'à blesser... Mais tu m'as fait changer d'avis... Je refusais de l'admettre au début... Mais je t'aime...


Il priait pour qu'elle comprenne qu'il était sincère, qu'il disait la vérité. Après tout, il pouvait tout aussi bien mentir, il n'avait aucune preuve. Il n'avait que ses mots pour exprimer ses sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

administratrice

ϟ PARCHEMINS : 246

MessageSujet: Re: What should I do ? ~ Cain    Jeu 13 Mar - 16:56

Une douleur sans nom irradiait chaque parcelle de son être, blessant Elaeh comme jamais elle ne l'avait été auparavant. C'était comme si une dizaine de sadique s'amusaient à lui lancer un endoloris en même temps pour voir comment elle réagirait au choc. Pourtant, sa douleur n'avait rien de physique, c'était son cœur qui souffrait, mais cette souffrance se répercutait dans chaque vibre de son corps, comme si ce dernier cherchait à exploser de douleur. À quoi Merlin s'amusait-il au juste avec elle ? Lorsque Simon l'avait quittée, quelques jours à peine avant la mort de son grand-père, elle avait souhaité ne jamais retomber amoureux. Jusqu'à ce que sa route croise celle de Cain. Ce dernier avait, peu à peu, réussi l'exploit d'ouvrir de nouveau son cœur malmené à l'amour, et elle n'avait pas pu résister à son charme. Et finalement, quand elle pensait enfin qu'elle allait pouvoir être de nouveau heureuse et sortir de la morosité qu'était sa vie jusqu'à ce qu'elle le rencontre, il l'avait tout simplement poignardé en plein cœur. Il avait un gosse, un petit garçon, et le pire dans tout ça, c'était qu'elle ne pouvait s'empêcher de le trouver adorable... mais qui disait enfant disait femme, et c'était bien ce dernier point qui la faisait tant souffrir.

La demoiselle ne chercha même pas à se battre quand son bourreau entra dans la boutique à sa suite, elle ne chercha pas non plus à le faire taire quand il commença à s'expliquer. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était lui tourner le dos en essayant de lui cacher ses larmes – bien qu'elle était sûre qu'il entendait le bruit étouffé de ses sanglots – en l'écoutant tout en souhaitant le faire taire. Plus elle l'écoutait parler et plus elle avait envie de le croire, alors qu'il n'avait aucune preuve de ce qu'il avançait. La douleur qu'il dépeignait faisait écot à celle qu'elle avait ressenti quelques années plus tôt et qu'elle ressentait encore. L'amour n'avait qu'un seul but : faire souffrir les cœurs faibles qui y succomber. Et pourtant...pourtant elle avait toujours envie de croire que ce serait différent avec Cain. Elle avait envie qu'il la reprenne dans ses bras, qu'il lui susurre à l'oreille qu'il l'aimait et que ses lèvres reprennent possession de ses lèvres. Mais une partie d'elle craignait qu'il le fasse, elle avait peur d'être tout simplement utilisée comme distraction, qu'il se serve de sa faiblesse et de l'amour qu'elle lui portait pour, tout simplement, lui faire bien plus mal plus tard.

Elle pouvait aisément comprendre qu'il ait eu peur de tout lui dire, peur de sa réaction, peur qu'elle prenne la fuite en apprenant qu'il est un enfant mais elle comprenait aussi que s'il avait craint tout ça, c'était sans doute qu'il la connaissait mal. Après tout, elle adorait les enfants, même si après Simon elle avait plus ou moins renonçait à en avoir. Elle se souvenait encore de ses rêves d'adolescente, à l'époque, elle rêvait encore au prince charmant et désirait fondé une grande famille avec au moins trois enfants. À présent, elle devait bien se rendre à l'évidence et admettre que ce rêve était plus que compromis. Même si elle avait toujours envie de croire Cain et de lui tomber dans les bras, mais une des phrases qu'il avait prononcé lui trottait dans la tête, mettant en doute tout son beau discours. « Tu comptes plus pour moi que n'importe qui d'autre ». En théorie un parent ne devrait-il pas faire passer son enfant avant tout ? Dans cet optique, il aurait dû lui parler du petit avant de s'engager dans quoique ce soit avec elle, ne serait-ce que pour éviter à l'enfant de souffrir en cas de rejet. Certes il ne pouvait pas construire toute sa vie en pensant à son fils, mais le plus important était tout de même de ne pas le faire souffrir non ? D'un autre côté, son propre exemple raisonnait dans son esprit. Sa mère avait enchaîné les liaisons sans se soucier de rien, Elaeh n'était même pas sûre que son père était au courant de son existence. On aurait pu penser qu'une fois sa fille venue au monde elle aurait arrêté ses coucheries, mais elle n'en avait rien fait et avait continué de plus belle, jusqu'à se faire empoisonner et laisser une orpheline derrière elle. Preuve, si besoin était, que tous les parents ne sont pas des modèles de perfection, mais elle refusait de croire que Cain était comme ça.

Avec tout ça, elle ne savait toujours pas quoi penser. Elle avait toujours envie de le croire, mais une part d'elle restait méfiante. Aussi finit-elle par se tourner vers le musicien et par lever vers lui un regard perdu et embué de larmes – qui n'avait, d'ailleurs, toujours pas cessées de couler.

- J'aimerais vraiment te croire Cain...tu as l'air sincère mais...rien ne me prouve que tu dis la vérité...et je ne pense pas être en état de discerner si tu mens ou pas... Tu pourrais tout aussi bien être marié et me sortir le plus gros mensonge du monde que j'aurais envie de te croire...

Le pire dans tout ça, c'était qu'elle disait la vérité, elle était capable de croire le plus odieux des mensonges juste pour arrêter de souffrir, et cette constatation lui fit peur.

_________________

Je ne sais pas où va mon chemin,
mais je marche mieux quand ma main serre la tienne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ PARCHEMINS : 207

MessageSujet: Re: What should I do ? ~ Cain    Dim 16 Mar - 13:40

Le dos d'Elaeh n'avait jamais paru aussi angoissant et paradoxalement attirant à Cain. Angoissant parce qu'il signifiait qu'elle refusait de le voir et qu'il ne pouvait pas deviner à quoi elle pensait, et attirant parce qu'il avait terriblement envie de la prendre dans ses bras comme avant, comme s'il ne s'était rien passé. Ou alors juste pour la rassurer, pour lui murmurer à l'oreille que tout irait bien, qu'il ne la laisserait jamais tomber parce qu'il l'aimait et qu'à deux ils pouvaient éloigner tous les malheurs, mais il ne s'en sentait pas le droit. Non, tant qu'elle ne lui aurait pas pardonné -et il priait pour qu'elle le fasse un jour- il ne ferait rien de tel. Il ne le pouvait pas. Ça lui était interdit.

Il voyait bien ses épaules trembler, signe qu'elle pleurait, mais il ne pouvait rien lui dire de plus que ce qu'il lui avait déjà dit. Il avait exprimé tout ce qu'il ressentait, toute la vérité qu'il avait tu jusque là, et il n'avait plus qu'à espérer qu'elle le croirait... Il avait pensé chaque mot prononcé. Elle était réellement celle qui comptait le plus pour lui. Bien sûr il y avait Alix aussi, mais avec lui c'était différent... Parce qu'il savait qu'il ne pourrait jamais le perdre -même si son fils lui avait déjà fait quelques frayeurs en disparaissant subitement en pleine rue. Il y avait entre des liens de sang qui ne pouvaient pas se renier. Et même sans ça... Il avait vu grandir son petit-monstre et il l'avait éduqué, et ça ce n'était pas quelque chose qui s'effaçait comme ça.

Tandis qu'Elaeh... Il ne la connaissait que depuis quelques mois. Quelques mois qui lui semblaient plus important que tout le reste de sa vie. Comme les moments passés avant de la rencontrer n'avaient eu pour seul but que de faire leur chemin se croiser. Il l'aimait sincèrement...

Finalement elle se retourna, et malgré son regard plein de larmes, Cain fut égoïstement soulagé. Au moins elle acceptait de le voir... Et son soulagement augmenta encore en entendant ses paroles. Soulagement qui se mua en un espoir aussi grand qu'inattendu. Tout n'était pas perdu ! Il avait une chance de voir ses rêves se réaliser. Elaeh en robe de mariée, Elaeh jouant avec Alix, Elaeh avec lui tous les jours, à chaque instant... Elaeh à lui... Il pouvait encore caresser cet espoir insensé. Elle pensait peut-être que le croire était une mauvaise chose, mais lui savait qu'il ne mentait pas et qu'il ferait tout pour prendre soin de son bonheur. Elle avait envie de le croire. Ça montrait qu'elle l'aimait encore... Et il n'allait pas laisser cette opportunité lui filer sous le nez ! Il allait lui montrer qu'elle avait raison de vouloir lui faire confiance, lui montrer qu'il ne mentait pas.

D'ailleurs il ne lui avait jamais menti. Il reconnaissait qu'il n'avait absolument pas géré en ne lui parlant pas d'Alix, et qu'il avait été égocentrique. Il avait honte de le lui avoir caché, mais elle ne pouvait l'accuser de mensonges. Cachotteries oui, et il n'en était pas fier. Mais jamais, jamais il ne lui avait raconté d'histoires. Et jamais il ne le ferait. Il avait bien des défauts, mais pas celui d'être menteur.

Décidé à lui montrer sa bonne foi, et surtout à récupérer son cœur -ce n'était pas en restant à la regarder pleurer avec une culpabilité à vous broyer l'estomac qu'il allait réparer son erreur que diable!- il lui attrapa doucement la main et plongea ses yeux emplit de détermination dans les siens.

-Elaeh je t'aime, et puisque tu es disposée à me croire, je vais te montrer que tu peux m'accorder ta confiance !

Il se tourna vers la porte de la boutique et se mit en route, refaisant en sens inverse le chemin qu'il venait d'effectuer. A chaque pas qu'il faisait, son espoir grandissait. Elle serait bien obligé de croire un enfant ! Après tout, un môme de quatre ans ne savait pas mentir -et surtout pas le sien, qui était même trop honnête.

Bientôt, la boutique de Beny fut en vue et le musicien y rentra peut-être un peu trop précipitamment pour que ce soit naturel. Mais il n'en pouvait plus. Il devait mettre les choses au clair, rester ainsi dans l'ignorance quant à la suite des événements le rendait fou.

Dès qu'il fut entré, son regard se posa automatiquement sur son fils, encore occupé à dessiner nonchalamment à la même table que celle où il l'avait laissé. A croire que voir son père partir en courant avec un air catastrophé collé au visage ne l'inquiétait pas plus que ça... Avant d'arriver à sa hauteur, il arrêta la jeune fille.

-Elaeh... Comme tu t'en es aperçue, c'est mon fils Alix... Tu peux lui poser les questions que tu voudras. Avec lui tu seras sûre de pas avoir de mensonges...

Il s'avança ensuite de sorte que son petit monstre se rende compte de sa présence. Il était tellement absorbé par son dessin -encore des champignons- qu'il ne le vit que lorsqu'il fut juste à côté de lui. Alors seulement il leva tranquillement la tête.

-T'as mis plein de temps, remarqua-t-il. Tu l'as récupéré la madame que t'es amoureux ? Pourquoi elle est partie tout vite quand elle m'a vu ? Elle m'aime pas ?


Cain eut un sourire entre l'exaspéré, l'amusé et l'attendri. Même un petit de quatre ans avait compris qu'il était amoureux et avait reconnu celle qu'il aimait -bon, pour ça, ce n'était pas si étonnant vu qu'il avait vu la photo de la fabricante de baguette qu'il trimballait toujours dans son porte feuille... Il se décala un peu pour qu'Alix voie Elaeh. Celui-ci eut un grand sourire en l'apercevant.

-Madame que papa l'es amoureux !

Il sauta de la chaise après avoir farfouillé dans son tas dessin et en avoir extrait une feuille, puis il se dirigea vers elle d'un pas tout guilleret. Il lui tendit le papier sur lequel il y avait deux grands champignons et un petit.

-Ça c'est moi ! Fit-il en montrant le plus petit. Lui c'est papa, t'as vu, je lui ai fait une guitare !

Il y avait en effet une forme indéterminée à côté du champignon de droite.

-Et là, c'est toi ! Continua-t-il avec un sourire éclatant. On va être une famille hein ? Tu lui tiens la main, ça veut dire que t'es dans la famille maintenant hein ?

Le brun retint une grimace. Alix présentait peut-être l'avantage d'être sincère et honnête, mais il était d'abord et avant tout un enfant très -trop- enthousiaste et il ne voyait de la réalité souvent que ce qu'il voulait en voir. Et puis, il avait une certaine tendance à précipiter les choses... Certes il ne demandait que ça lui, que sa bien-aimée fasse parti de la famille, mais présenter ça comme son fils le faisait... Ce n'était peut-être pas la meilleure des idées. Il n'avait surtout pas envie qu'elle pense qu'il l'avait emmené là pour lui forcer la main...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

administratrice

ϟ PARCHEMINS : 246

MessageSujet: Re: What should I do ? ~ Cain    Dim 16 Mar - 14:39

Doucement, la main de Cain se referma autour de celle de la fabricante de baguette et le cœur de cette dernière eut un raté. C'était étrange de le sentir si proche d'elle tout en ayant l'impression qu'un fossé les séparait et cette constatation donna encore plus envie de pleurer à la demoiselle. Une fois encore, le musicien lui rappela son amour et Elaeh eut envie de lui dire qu'elle l'aimait, mais elle se retint. Elle ne lui dirait pas qu'elle l'aime tant qu'elle n'aurait pas la confirmation qu'il ne lui mentait. Le pire, c'était qu'elle ne demandait qu'à le croire ! Mais une part d'elle restait méfiante, de peur de voir de nouveau son cœur se faire réduire en miette par un salaud qui cachait bien son jeu. En comprenant qu'il comptait l'emmener ailleurs, la brune fut d'abord surprise, mais elle eut néanmoins la présence d'esprit de verrouiller sa boutique d'un sort. Avant de se rendre compte qu'elle se trouvait au beau milieu du chemin de traverse, main dans la main avec l'homme qu'elle aimait et en larmes. En se rendant compte de ça, elle entreprit de faire disparaître toute trace de ses larmes à l'aide de sa main libre – hors de question qu'elle lâche la main de Cain – ce qui n'était pas chose aisée, mais elle y parvint tout de même.

Tandis qu'ils continuaient leur périple sur la plus célèbre avenue sorcière d'Angleterre, la brune se rendit compte qu'elle connaissait ce chemin, et pour cause, elle l'empruntait presque tous les jours ! Il la ramenait vers Florian Fortarôme, et il n'en fallut pas moins pour qu'elle comprenne qu'il l'emmenait voir son...son fils – elle avait encore du mal à se faire à cette idée. Ce qui fut confirmer par Cain lui même quand ils entrèrent chez le célèbre glacier. Alix, le petit bout de chou adorable qu'elle regardait s'appelait Alix, et c'était le fils de Cain. Un débat intérieur faisait rage en elle, et pour cause, elle n'arrivait pas à se décider si elle devait se réjouir ou non du fait que le musicien ait un enfant, indépendamment de la question : était-il ou non marié ? Finalement, elle décida de chasser cette question de sa tête quand elle entendit la voix du petit Alix qui s'adressait à son père. Les paroles qu'il prononça la chamboulèrent plus que de raison. Le garçon avait conscience que son père était amoureux d'elle, ça prouvait bien que Cain ne lui avait pas menti... Un enfant qui vivait avec ses deux parents n'aurait pas réagi comme ça en découvrant que l'un d'eux était amoureux de quelqu'un d'autre. C'était peut être égoïste, mais elle se sentait soulagée de savoir qu'Alix ne vivait pas avec sa mère car ça montrait que Cain ne s'était pas servi d'elle.

En entendant la manière dont l'appelait Alix et l'enthousiasme qu'il y avait dans sa voix, Elaeh fut quelque peu effrayée et eut envie de se cacher derrière Cain, mais elle se contenta de serrer un peu plus sa main. Elle avait beau adorer les enfants, elle devait bien reconnaître qu'elle n'en fréquentait pas beaucoup et qu'aucun de ceux qu'elle avait vu n'était aussi énergétique et enthousiasme que celui qui lui faisait face.

- Je...je m'appelle Elaeh tu sais... fit-elle remarquer, sûrement en vain.

D'ailleurs, elle n'était même pas sûre qu'il ait entendu sa remarque vu la manière dont il s'avançait vers elle pour lui montrer son dessin. Un petit sourire amusé étira ses lèvres quand elle se rendit compte qu'il avait dessiné des champignons. Elle trouvait amusante la passion qu'il semblait avoir pour ces végétaux. Son sourire se fit plus tendre quand il lui expliqua ce que son dessin représentait, bien qu'elle se retint de rire en voyant ce qui représentait la guitare de Cain, elle n'était pas sûre qu'il puisse produite le moindre son avec ce genre d'instruments, mais elle se retint de faire la moindre remarque, trop décontenancée qu'elle était d'apprendre que le deuxième gros champignon la représentait. Sans parler des questions qu'il lui posa par la suite. Faire parti de leur famille ? Elle ne demandait que ça mais soudainement, elle eut l'impression qu'elle n'en avait pas le droit, ce qui était stupide d'ailleurs mais impossible de se défaire de ce sentiment étrange. Des nouvelles larmes menacèrent de couler, mais elle parvint à les endiguer juste à temps, elle ne voulait pas faire de peine à ce petit ange adorable, loin de là. Une question la tarauda néanmoins, pourquoi était-ce elle qui était représentée sur le dessin et non la mère d'Alix ? Normalement les enfants de cet âge rêvait de voir leur parents se remettre ensembles s'ils étaient séparés, alors pourquoi n'était-ce pas le cas de ce bout de chou ? Pourquoi semblait-il aussi persuadé qu'elle allait faire parti de leur famille ?

- Je suis contente de faire parti de ton dessin Alix mais...pourquoi t'as pas dessiné ta maman à la place ?

Elle espérait que sa question ne blesserait pas le petit, mais elle était réellement curieuse de savoir pourquoi il ne s'attendait pas à voir ses parents se remettre ensembles. Et elle doutait fort que ce soit à cause de Cain, elle voyait bien mal ce dernier dire du mal de quelqu'un, surtout de quelqu'un qu'il avait aimé. Surtout que ce ne pouvait pas être le musicien qui avait demandé à son fils de lui dire tout ça, après tout, il n'aurait pas pu prévoir qu'elle allait le rencontrer aujourd'hui et encore moins que ça se passerait comme ça. L'enfant était donc sincère, et c'était ça qui la troublait le plus.

_________________

Je ne sais pas où va mon chemin,
mais je marche mieux quand ma main serre la tienne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ PARCHEMINS : 207

MessageSujet: Re: What should I do ? ~ Cain    Dim 16 Mar - 18:00

Debout entre les deux personnes auxquelles il tenait le plus, le regard de Cain faisait des va-et-viens entre eux. La rencontre promettait d'être intéressante, mais il n'était pas sûr de l'apprécier... Alix étant d'un naturel débordant d'énergie, alors qu'Elaeh était plutôt calme et réservée, elle risquait fort de prendre peur ou de ne pas savoir comment réagir. Beaucoup de gens trouvaient le petit monstre très... Remuant voire bruyant et ingérable. C'est vrai que lorsqu'on n'en avait pas l'habitude, ce pouvait être déstabilisant de voir de un gamin sauter partout en poussant des cris surexcités.

Certains lui disaient avec un air de reproche qu'il avait bien mal éduqué son gosse. Cain détestait qu'on lui affirme ça. Tout d'abord parce que, certes son fils était une pile électrique, mais au moins il était épanoui, mais en plus parce qu'il avait dû galérer pendant des mois pour l'élever, mettant sa vie entre parenthèses pour être un père à la hauteur. Alors, en règle général, il ne prêtait pas attention à ces reproches.

Mais là... La pensée que peut-être, Elaeh le trouverait mal éduqué le traversa. Il savait qu'elle aimait les enfants. Mais entre « aimer les enfants » et « accepter de vivre avec celui d'une autre » il y avait un fossé énorme... Et si elle n'appréciait pas la façon d'être du petit garçon, jamais elle ne voudrait vivre avec lui... Surtout qu'Alix demandait une attention constante et surtout... Beaucoup d'affection. Le fait que sa mère soit partie en le laissant derrière ne lui était pas inconnu, et à cause de ça, il avait toujours peur qu'on l'abandonne. Sous ses airs de durs, il n'était qu'un gamin comme les autres qui avait besoin qu'on l'aime...

Le musicien espéra de toutes ses forces qu'Elaeh fasse le bon choix. Pour lui bien sûr, mais aussi pour son fils qui méritait une maman, et pour la fabricante de baguettes qui, il le sentait, avait aussi besoin d'une famille plutôt que d'être toujours seule. Qu'elle vienne vivre avec eux était la meilleure chose qui pouvait arriver, il le savait. Il se connaissait assez pour avoir conscience qu'il prendrait soin d'elle toute sa vie, et qu'il la chérirait comme personne. Mais à cause de sa stupidité, il avait tout ce bonheur en équilibre instable... Alors, plus que tout, il souhaitait se rattraper.

Il grimaça en entendant Elaeh rappeler son prénom au petit monstre. Malheureusement, soit il n'avait pas entendu, soit il n'y prit pas garde, car il ignora royalement son intervention. Ce n'était pas son genre d'appeler les gens par leur nom hélas... Il préférait personnaliser tout ça. Sa grimace s'accentua en voyant le dessin : pour Alix, c'était déjà un fait acquis qu'elle était entré dans la famille, or c'était loin d'être le cas...

A sa question le petit garçon lança un regard perdu à son père. Cain avait voulu être honnête avec lui et lui avait déjà parlé de sa mère, ne voulant rien lui cacher. Mais le gamin n'en parlait que très rarement -il lui avait seulement demandé quelques explications quant au fait qu'il ne l'aie jamais vue et une photo d'elle- voire jamais. De ce fait, il ne savait pas trop ce qu'il pensait de tout ça... Il ignorait même ce qu'il pensait d'elle. Il ne devait pas la détester, puisqu'un jour il avait retrouvé la photo qu'il lui avait donné sous son oreiller, mais la regrettait-il... ça c'était un mystère. En tous cas, il n'avait pas l'air d'être contre le fait d'avoir une nouvelle maman, vu comme il l'avait harcelé pour rencontrer Elaeh.
En voyant que son père ne répondait rien, Alix leva des yeux tristes et confus vers elle.

-Mais je sais pas à quoi elle ressemble...


Il baissa ensuite son regard, tira un peu sur son index, signe qu'il voulait dire quelque chose mais qu'il n'osait pas, puis finit par rajouter d'un ton si faible que Cain dû se concentrer pour l'entendre.

-Et puis elle veut pas me voir alors moi non plus j'veux pas la voir...


Le jeune papa eut un soupir un peu triste. Tel qu'il connaissait son rejeton, il devait encore s'en vouloir... La dernière fois, il lui avait demandé si c'était à cause que sa mère était partie, et il avait beau lui assurer que non, il n'avait pas semblé persuadé... Il était certain que d'un côté, il lui en voulait de l'avoir abandonné, mais de l'autre, il culpabilisait de reprocher à sa génitrice, qui restait tout de même quelqu'un de spécial pour lui.

Il fut coupé dans ses réflexion par le petit monstre qui continua sur le même ton, toujours en regardant ses pieds et en triturant son index gauche :

-Tu vas pas laisser papa à cause de moi hein ?


Il releva ses grands yeux noisette humides vers la jeune fille et s'accrocha soudainement à sa jambe.

-Je veux que tu restes moi !


Là, Cain se devait d'intervenir. La situation prenait un tour un peu trop inattendu -bien qu'il aurait pu le prévoir- et il ne voulait surtout pas qu'Elaeh se sente forcé de quoi que ce soit, d'autant plus que les événements devaient la gêner terriblement.

-Ecoute Alix... Fit-il en le tirant vers lui et en le décollant de la jeune fille. Tu te souviens de ce que je t'ai dis la dernière fois hein ? Alors sois sage d'accord ?

Il avait passé des heures à lui expliquer que la fabricante de baguettes n'accepterait pas forcément de vivre avec eux, mais que ce ne serait pas de sa faute, et il avait pensé qu'il avait compris... Mais apparemment ce n'était toujours pas le cas. Le petit resta immobile à fixer le sol, et le musicien ne put voir sa tête, même s'il savait qu'il l'avait blessé. Son cœur se serra. Mais il ne pouvait pas le laisser dire ça devant elle ! Il fallait bien qu'il comprenne qu'Elaeh était libre de dire non...

-Excuse moi Elaeh... Je euh... Je voulais pas t'imposer ça... Si tu préfères qu'on discute tous les deux je comprendrais...


Il avait juste voulu qu'elle soit sûre de sa sincérité...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

administratrice

ϟ PARCHEMINS : 246

MessageSujet: Re: What should I do ? ~ Cain    Dim 16 Mar - 19:39

Alix était un petit garçon plein d'énergie, mais surtout adorable. Si de prime abord Elaeh avait été quelque peu effrayée par le petit monstre, à présent elle ne pouvait que fondre devant sa bouille d'ange. Mais en voyant son visage perdu puis ses yeux triste, elle regarda aussitôt d'avoir évoqué la mère de l'enfant. Elle n'avait absolument pas voulu le blesser ou l'attristait, bien au contraire, mais à présent que c'était chose faite, elle ne savait pas quoi faire et se contentait de le regarder, perdue à son tour. Comment rattraper la bêtise qu'elle venait de faire ? Mais en entendant la remarque, à peine chuchotée, que fit Alix sur sa mère, la fabricante de baguette sentit son cœur se serrer dans sa poitrine. Quel genre de monstre sans cœur était donc cette femme qui avait abandonné en enfant pareil !? L'espace de quelques secondes, une image se superposa à celle d'Alix, et elle se revit enfant, seule dans sa chambre, pleurant ses parents absents. Elle n'en avait jamais parlé à son grand père – bien qu'elle se doutait qu'il savait tout ça – mais elle avait énormément souffert de la mort prématurée de sa mère et du fait de ne pas savoir qui était son père. Longtemps elle avait rêvé qu'un homme viendrait un jour frappait chez eux et se présenterait comme étant son « papa ». puis elle avait comprit que se bercer de chimères ne servait à rien et elle avait aimé son grand père avec plus d'intensité encore. Après tout, c'était lui qui lui avait tout donné.

En entendant le petit lui demander si elle allait quitter son père à cause de lui, la brune essaya de le rassurer, mais elle avait la gorge tellement nouée par l'émotion qu'aucun son n'en sortit, elle se contenta donc de faire non de la tête tout en sachant qu'il ne la verra pas. La seconde d'après, il était accroché à sa jambe et l'entendre dire qu'il voulait qu'elle reste avec une voix tremblotante – comme s'il allait pleurer – eut raison d'Elaeh. Les larmes qu'elle peinait à retenir depuis quelques minutes déjà se mirent à couler le long de ses joues et elle ne fit même pas attention à Cain qui lâchait sa main pour entraîner son fils loin d'elle. La seule chose dont elle avait conscience était qu'Alix souffrait et qu'elle ne faisait qu'accentuer sa souffrance. Bien qu'ayant conscience que rien ne l'y obligeait, elle avait envie de le prendre dans ses bras et de le rassurait sur l'avenir.

À présent qu'elle avait rencontré son petit bout de chou, Elaeh comprit à quel point Cain était une personne formidable. Outre sa perpétuelle bonne humeur et toutes ces qualités qui faisaient qu'elle l'aimait, il avait élevé son fils seul alors que la femme qu'il aimait les avait lâchement abandonné et en plus de cela, il avait fait un travail merveilleux avec lui. N'y tenant plus, et ignorant la remarque du musicien, la jeune femme éloigna ce dernier de son fils et prit doucement le petit dans ses bras, après s'être agenouillée, pour le consoler mais aussi le rassurer. Comme si elle avait fait ça toute sa vie, sa main se posa dans le dos d'Alix et le caressa pour lui apporter du réconfort.

- Je vais pas quitter ton papa trésor, du moins pas maintenant, mais si un jour je le fais, ça sera pas à cause de toi tu comprends ?

Profitant du fait qu'il ne pouvait pas la voir, elle essuya discrètement les larmes qui coulaient toujours le long de ses joues. Suite à quoi elle s'éloigna légèrement de l'enfant pour plonger ses yeux dans les siens et lui adresser un petit sourire, entre l'attendri et le rassurant.

- Tu sais Alix, moi non plus je ne sais pas à quoi ressemble ma maman, commença-t-elle prudemment en espérant ne pas commettre un nouvel impair. Elle est morte quand j'étais toute petite et je lui en ai beaucoup voulu de pas être là pour s'occuper de moi. C'est normal d'en vouloir à sa mère si elle est pas là pour s'occuper de toi tu sais ? Et puis, c'est pas de ta faute si elle est partie, tu veux que je te dise pourquoi ? Parce que t'es un petit garçon formidable et je suis sûre que plein de dames seraient heureuses de t'avoir comme fils. Faut pas te mettre dans cet état pour ça d'accord ? Je suis désolée d'avoir parlé de ta maman, j'aurais pas dû... Tu me pardonnes ?

Elle se redressa ensuite maladroitement et lança un petit regard désolé à Cain. Elle espérait qu'il ne lui en voudrait pas de l'avoir repoussé pour rassurer son fils du mieux qu'elle pouvait mais la peine du garçon l'avait réellement touchée et elle avait eut envie de le rassurer. D'un autre côté, grâce au petit, il avait eu les réponses à ses questions. Elle lui pardonnait de lui avoir caché l'existence de son fils, elle comprenait même ses raisons par ailleurs, et elle ne comptait pas le quitter à cause de ça, loin de là même, ça ne faisait que renforcer l'amour qu'elle ressentait pour lui.

_________________

Je ne sais pas où va mon chemin,
mais je marche mieux quand ma main serre la tienne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ PARCHEMINS : 207

MessageSujet: Re: What should I do ? ~ Cain    Lun 17 Mar - 17:51

Anxieux, Cain contemplait Elaeh en se demandant comment elle réagirait. Il espérait de toutes ses forces qu'elle saisirait cette chance pour le comprendre et lui pardonner, pour qu'elle sache qu'il l'aimait vraiment, entièrement, et que jamais plus il ne lui cacherait rien. Mais d'un autre côté, elle pouvait très bien prendre peur -après tout, un enfant c'était beaucoup de responsabilités, surtout celui-ci...- ou décider de continuer à lui en vouloir -après tout, il ne pourrait pas la blâmer pour ça, c'était de sa faute.

Mais l'idée de la perdre à jamais lui broyait le cœur. Il avait envie de continuer à la voir sourire, de connaître encore plus de choses sur elle, de découvrir au fil des jours des nouveaux aspects de sa personnalité et de la faire rire jusqu'à l'épuisement. Elle avait changé sa vie, changé sa façon d'appréhender les choses, et pour ça il l'aimait sincèrement... Alors il priait pour qu'elle accepte son fils, tout comme elle l'avait accepté lui. Il se tourna vers elle et constata avec consternation qu'elle pleurait. Indécis quant à ce qu'il devait faire, il n'eut pas le temps de réagir car elle s'approcha d'Alix en l'éloignant.

Le musicien fut très touché par les paroles de la jeune fille. Elle ne lui avait jamais parlé de ses parents, et même s'il s'était douté qu'il s'était passé quelque chose avec eux -sinon pourquoi aurait-elle été élevée par son grand-père?- il ne s'était pas imaginé ça... Mais ce fut surtout une autre sentiment qui prit pas sur tout le reste : le soulagement. Elle avait dit qu'elle resterait avec lui... Et elle avait l'air d'apprécier le petit brun, au vu de la façon où elle l'avait serré contre lui et s'était sentie concernée par sa peine. Et pour ça... Un bonheur inconditionnel l'envahi en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire. Pouvait-il en déduire qu'elle acceptait d'effacer ce qui s'était passé ? Enfin... Il ne s'agissait pas vraiment d'effacer, Cain avait conscience qu'il ne mérite pas qu'elle oublie cet incident... Mais il espérait que son attitude avec Alix montrait qu'elle lui pardonnait.

Quoique... Elle pouvait très bien trouver son fils adorable -c'est vrai qu'il l'était, le bougre!- mais ne pas vouloir du père... Même s'il ne pensait pas qu'elle était du genre à se rapprocher d'un enfant pour s'en éloigner après, surtout un enfant comme le sien, qui avait tendance à s'imaginer pleins de choses et à se faire de parfois des faux espoirs.

Le petit monstre, de son côté, s'était lové dans les bras de la jeune fille et semblait y être comme chez lui, sa tête confortablement nichée au creux de son cou.

-Un jour y'a une vieille madame qu'a demandé si j'étais à vendre !
Fit-il d'un ton indigné en ignorant totalement le reste du monologue de la fabricante de baguettes.

Il avait la fâcheuse manie de ne retenir des discours que la partie qui l'intéressait, et le reste allait s'enterrer dans un coin obscur de son cerveau. A moins que les informations qu'il jugeait inutiles sortent directement par l'autre oreille... Ce n'était pas impossible aussi.

Cain allait prendre son courage à deux mains et demander à Elaeh ce qu'elle projetait pour la suite quand Alix se colla un peu plus à elle et approcha sa bouche de son oreille, après avoir lancé un petit coup d'oeil à son géniteur.

Le musicien ne parvint pas à entendre ce qu'il lui avait soufflé, mais quand il s'éloigna d'elle, son fils avait un petit sourire content et malicieux aux lèvres. Intrigué, il fronça les sourcils. Il détestait qu'on lui fasse des cachotteries, et ni son petit monstre ni Elaeh ne l'ignoraient. Il se sentait toujours mis à l'écart quand ça arrivait, et quelque chose lui disait que son ingrat de gosse l'avait fait exprès pour s'amuser.

« Hé tu sais... Mon papa il est bizarre depuis tout à l'heure. Tu devrais lui faire un bisous pour qu'il aille mieux... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

administratrice

ϟ PARCHEMINS : 246

MessageSujet: Re: What should I do ? ~ Cain    Lun 17 Mar - 19:57

Décidément, Alix était un petit garçon adorable, bien qu'apparemment un peu étourdi, et un sourire amusé naquit sur les lèvres de la fabricante de baguette quand il lui apprit qu'une vieille dame avait, un jour, demandé s'il était à vendre. Visiblement, il n'avait pas tout écouté de ce qu'elle lui avait dit, mais au moins il ne semblait plus triste ou sur le point de pleurer, ce qui prouvait bien qu'elle l'avait, un tant soit peu, rassuré et c'était tout ce qui comptait aux yeux de la demoiselle. En sentant le petit se coller un peu plus contre elle et s'approchait de son oreille, Elaeh se demanda ce qu'il pouvait bien avoir derrière la tête – surtout qu'elle avait conscience que Cain n'aimait pas ce genre de cachotteries – mais elle faillit bien éclater de rire lorsqu'il lui demanda d'aller embrasser son père. Elle n'était peut être pas experte en enfant – loin de là même, elle avait encore beaucoup de chose à apprendre – mais quelque chose lui disait qu'Alix lui avait fait cette requête pour s'assurer qu'elle aimait bien son père et qu'elle n'allait pas les abandonner tous les deux. Avec un sourire attendri, elle se pencha pour embrasser le petit bout de chou sur la joue et se redressa en lui ébouriffant les cheveux avant de se tourner vers Cain.

- Il paraît que tu as une tête bizarre depuis tout à l'heure, déclara-t-elle amusée et malicieuse.

Elle continua de s'approcher du musicien, jusqu'à ce qu'elle se retrouve collée à lui et, juste avant de poser ses lèvres sur les siennes, elle se tourna vers Alix pour lui faire un clin d’œil avant de poser une main sur ses yeux. Alors seulement elle s'autorisa à embrasser Cain. Le baiser qu'elle lui donna n'avait rien de passionné contrairement à ceux qu'ils avaient partagés la veille, mais il débordait d'amour. Néanmoins, elle ne s'attarda pas longtemps sur ses lèvres, elle n'avait pas envie de se donner en spectacle au beau milieu de Fortarôme – même si c'était plus ou moins ce qu'elle avait fait – mais avant de reculer, elle prit tout de même le temps de lui soufflait un petit « je t'aime » débordant d'amour dans le but de lui faire comprendre qu'elle lui pardonnait de ne pas lui avoir parlé de son fils plus tôt.

- Écoute Cain, je t'en veux pas pour ce que tu as fait et si tu le souhaites, on pourra en parler tous les deux, quand on sera seuls, mais là, je crois vraiment que tu devrais aller aider Benoît, le pauvre à l'air totalement débordé.

En effet, le magasin était rempli et le pauvre pâtissier semblait avoir du mal à servir ses clients tout en surveillant la cuisson de ses pâtisseries. Elaeh se sentit d'ailleurs coupable d'avoir été responsable de la désertion de son serveur alors que le magasin était plein, aussi préféra-t-elle ne pas le retenir plus longtemps. Elle avait déjà accaparée Cain trop longtemps alors qu'il était censé être en train de travailler.

- J'ai hâte de vous revoir tous les deux, à bientôt, les salua-t-elle avec un doux sourire.

Avant de quitter le glacier, elle prit néanmoins la peine de voler un nouveau baiser à Cain et d'embrasser Alix sur le front. Une fois dehors, elle transplana jusque chez elle et se fit la réflexion qu'en plus d'un petit ami, elle avait gagné un beau fils adorable.

_________________

Je ne sais pas où va mon chemin,
mais je marche mieux quand ma main serre la tienne


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: What should I do ? ~ Cain    

Revenir en haut Aller en bas
 

What should I do ? ~ Cain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Does Senator Mac Cain have the expertise and the qualities to be President ?
» Le bon coup de Mc Cain
» LES AVENTURES DE Mc CAIN ,LE MILITAIRE...TIRE DE AGORAVOX.FR
» Greenspan kinbe Mc Cain lan bay manti e li demoli program ekonik MC Cain lan.
» Une Britannique se réveille avec l'accent jamaïcain...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hidden Thestral :: LONDRES :: Le Chemin de Traverse-