AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Never never let me alone ~ Elaeh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ PARCHEMINS : 207

MessageSujet: Never never let me alone ~ Elaeh   Mar 7 Jan - 23:12

Accroupi sur la scène, Cain réglait le son de sa guitare en attendant que le bar se remplisse. C'était un endroit sympa, côté moldu, où il avait l'habitude de jouer au moins un fois par mois. Mais c'était la première fois qu'il y ressentait un tel enthousiasme. Il fallait dire que c'était un jour spécial ! Il avait réussi à faire sortir Elaeh du Londres sorcier -et il avait bien l’intention de continuer sur sa lancée et de lui faire visiter toute la ville un jour prochain. C'était la première fois qu'elle y allait et il était tout excité à l'idée de lui faire découvrir toutes les excentricités et les merveilles que ce monde recelait. Bien sûr, elle n'échapperait pas au parc d'attraction. C'était un incontournable et il espérait bien la séduire à coup de barbe à papa et de pomme d'amour ! Et puis s'il s'y prenait bien, il pourrait la voir rire. Il adorait quand elle riait. Ça lui creusait un peu ses pommettes et ça faisait plisser ses yeux d'une manière qu'il jugeait tout bonnement adorable. Et puis ça produisait un son qui lui chatouillait agréablement les oreilles.

Décidément, il était vraiment très amoureux. Mais bon, ce n'était pas un scoop. Ça faisait un moment déjà qu'il en pinçait pour elle. Enfin, à ce stade là, c'était bien plus qu'un simple pincement mais bon... Il devait avouer qu'il était surtout complètement mordu. Lui qui pensait avoir été immunisé contre l'amour après la dernière fois... Il fallait dire que la dernière fille qu'il avait aimé l'avait trompé avec un inconnu le jour où il voulait la demander en mariage et qu'elle avait disparu en laissant derrière elle un cadeau dont il se serait bien passé sur le coup. Bon, maintenant il était très heureux de l'avoir, mais il lui avait fallu un moment pour s'y faire...

Sans compter la galère que c'était d'élever un enfant, il avait eu des problèmes d'argents et plusieurs bars sorciers où il travaillait avaient fermé à cause du nouveau gouvernement. Va te débrouiller avec ça ! Mais bon, il avait fini par s'en sortir, et c'était tant mieux. Au moins maintenant il était assez riche pour inviter la fille qu'il aimait et même pour envisager de l'épouser. Bon, elle n'était pas amoureuse, mais avec de la chance il finirait peut-être par la faire changer d'avis... En tous cas il l'espérait de toutes ses forces. Et il faudrait aussi qu'il lui parle du petit détail qu'il lui avait caché jusqu'à présent... Mais allez dire à la fille pour qui vous craquez que vous avez déjà un gosse ! Elle partirait en courant ! Au moins là elle le connaissait et il pourrait le lui annoncer en douceur... En priant pour qu'elle comprenne et qu'elle l'accepte.

Mais pour l'instant, ce n'était la question. Pour l'instant elle était assise à une table un peu à côté de la scène -le meilleur endroit pour le voir sous son meilleur angle : il l'avait personnellement invité à s'asseoir là. Mais le plus important était qu'elle lui souriait. Quand elle avait se sourire, il se sentait s'envoler. Il lui rendit son sourire et se leva pour jouer quelques notes. Bien, sa guitare était accordée, il pouvait commencer.

Il adorait chanter. C'était quelque chose qu'il avait toujours fait, et il était heureux d'avoir pu en faire sa vie -même s'il avait quand même un travail de serveur à côté. Alors jouer devant Elaeh, c'était le comble de la joie. Elle valait tous les publics du monde rien qu'avec ses grands yeux sombres et son petit air content.

Il fronça les sourcils. Elle n'avait pas l'air si contente que ça... A côté d'elle il y avait un mec qui lui parlait, et apparemment ça ne lui plaisait pas. Et d'ailleurs, lui non plus n'aimait pas ça. D'où est-ce qu'un parfait inconnu draguait la seule fille qui lui avait redonné confiance en l'amour ?! Encore, si elle avait semblé apprécier la conversation, il n'aurait rien eu le droit de dire, mais là il l’embêtait clairement ! Comment pouvait-il rester ?! On n'importunait pas SA fiancée ! Bon, il allait peut-être vite en besogne, mais il savait qu'il l'aimait sincèrement et que ça ne changerait jamais.

Il interrompit brusquement la chanson qu'il était en train de jouer et darda son regard sur le type qui s'était un peu trop rapproché de la fabricante de baguette.

-Dites donc, vous là-bas ! Fit-il. Vous ne voyez pas que vous l'embêtez ? Elaeh est prise pour la soirée alors si pouviez partir pour que j'ai plus besoin de m'interrompre, ce serait parfait...

Il reprit sa chanson là où il l'avait laissée avec une petite moue agacée sur le visage. Il détestait arrêter un concert comme ça, mais là, c'était un cas de force majeure ! Il n'allait pas se laisser marcher sur les pieds, non mais ! Elaeh ne méritait pas qu'on la regarde se faire draguer sans rien faire, d'autant plus quand elle n'appréciait pas ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

administratrice

ϟ PARCHEMINS : 246

MessageSujet: Re: Never never let me alone ~ Elaeh   Mer 8 Jan - 13:03

Pour la première fois de sa vie, Elaeh se trouvait dans le Londres moldu, et elle devait cet exploit à Cain. Qui d'autre que lui aurait pu la sortir de chez elle et la traîner dans un bar moldu ? Jamais auparavant l'envie d'aller visiter ce Londres mystérieux ne lui avait effleurer l'esprit, mais quand Cain lui avait parlé de son concert, elle avait accepté sans hésiter. Si elle était avec lui, elle n'avait pas peur de se plonger dans l'inconnu et puis, c'était une nouvelle expérience à côté de laquelle elle ne pouvait pas passer. Mais surtout, elle allait de nouveau voir Cain en concert, et ça, ça valait bien tous les efforts du monde. Le voir sur scène lui faisait toujours énormément plaisir et faisait invariablement naître un sourire sur ses lèvres. Il semblait tellement à l'aise lorsqu'il chantait qu'elle lui trouvait quelque chose de magique – et ça n'avait rien à voir avec le fait qu'il était un sorcier. De là où elle était, elle avait une vue imprenable sur lui, et elle ne perdait pas une miette du spectacle.

Enfin ça c'était jusqu'à ce qu'elle ne se fasse déranger par un homme qu'elle aurait préféré ne plus jamais voir. Simon, son ex fiancé, s'était assis près d'elle, faisant instantanément disparaître le beau sourire radieux qu'avait fait naître le chanteur. Depuis quelques temps déjà, son ex fiancé ne cessait de venir à sa rencontre, bien qu'elle s'efforçait de lui faire comprendre qu'elle ne voulait plus rien avoir à faire avec lui. En le voyant prendre place sur la chaise qui était réservée à Cain, Elaeh essaya de l'ignorer et de se concentrer sur le concert, mais bien entendu, l'être désagréable qu'était Simon se fut un malin plaisir de se rappeler à elle. Difficile d'ignorer quelqu'un qui était penché sur vous et qui ne cesser de vous parler. Elle essaya bien de le faire partir, mais rien à faire, il n'en démordait pas. Du moins jusqu'à ce que Cain ne s'en mêle et ne lui fasse clairement comprendre qu'il ferait mieux de partir.

Le fait que Cain arrête son concert de lui-même pour lui venir en aide la toucha plus que de raison, sans doute parce qu'elle était amoureuse de lui et que donc elle était plus sensible à ce genre de chose. Bien qu'ils n'étaient pas vraiment ensembles – ce qui n'empêchait pas Cain de lui voler des baisers dès qu'il en avait l'occasion – il prenait plus soin d'elle que Simon ne l'avait jamais fait. Dire que cet idiot avait bien faillit lui faire renoncer à l'amour définitivement, heureusement que Cain était entré dans sa vie, sans quoi elle aurait sans doute fini vieille fille. Elle avait revu Cain chez Florian Fortarôme où il était serveur et où elle se rendait souvent pour s'offrir quelques sucreries de temps à autre. Elle l'avait déjà vu lorsqu'elle était à Poudlard, elle l'avait croisé alors qu'il jouait de la guitare dans le parc entouré de quelques filles, mais elle ne lui avait parlé que bien des années plus tard. Et de file en aiguilles, ils s'étaient beaucoup rapprochés et elle avait fini par tomber amoureuse de lui. Si au début elle s'était efforcée de jouer à l'autruche, elle avait fini par admettre qu'elle était bel et bien tombée irrémédiablement amoureuse de lui. En fin de compte, elle était heureuse de l'avoir rencontré et d'être tomber amoureuse de lui, il ne restait plus qu'à espérait que ce soit réciproque.

Néanmoins, sa rencontre avec son imbécile d'ex fiancé l'avait chamboulé plus qu'il n'aurait dû, faisant renaître en elle tous les doutes qui l'avaient assaillis lorsqu'elle s'était rendu compte qu'elle était amoureuse de Cain. Et s'il ne l'aimait pas ? S'il la faisait également souffrir ? Et s'il elle se berçait d'illusion ? Tant de questions qu'elle avait mis du temps à écarter de son esprit et qu'il avait fait revenir aussi vite qu'un hippogriffe affamé devant un tas de viande crue en revenant dans sa vie. Pour oublier tout ça, elle attrapa le cocktail qu'avait commandé Cain avant de monter sur scène. Le sien n'était composé que de jus de fruits alors que celui du jeune homme contenait de l'alcool, et bien que ce soit de l'alcool moldu, Elaeh jugea qu'un peu d'alcool ne pouvait que lui faire du bien. Aussi attrapa-t-elle le verre du chanteur pour le vider d'une traite, mais à peine l'eut-elle posé que tout devint noir et qu'elle perdit connaissance.

_________________

Je ne sais pas où va mon chemin,
mais je marche mieux quand ma main serre la tienne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ PARCHEMINS : 207

MessageSujet: Re: Never never let me alone ~ Elaeh   Mer 8 Jan - 16:27

Après l'incident, Cain se replongea dans sa chanson. Il détestait être interrompu, c'était un manque de respect vis-à-vis de ceux qui l'écoutaient, il fallait donc qu'il se rattrape comme il se le devait. Enfin son public comprendrait bien sûr. Il avait des fans très compréhensifs, ils savaient certainement que c'était un cas d'alerte rouge et qu'il fallait à tout prix qu'il intervienne.

Il couva du regard sa sienne à lui qu'il aimait, à présent de nouveau seule -fort heureusement pour le mec qui l'avait dragué un peu plus tôt- mais elle n'avait pas l'air très remise de cette rencontre. Elle semblait perturbée... Pour la réconforter, il choisit de jouer une de ses nouvelles compositions, une musique douce et calme que lui avait inspiré une petite brise matinale. Il était toutefois troublé par quelque chose. Il n'avait pas vu où l'insolent dragueur était parti lorsqu'il avait mis son grain de sable entre lui et sa victime du soir et il espérait qu'il avait déserté les lieux. De toutes façons s'il s'approchait d'elle il lui jetait un sort, et tant pis pour les moldus. Non mais. Fallait pas l'énerver lui ! D'ordinaire il ne se mettait jamais en colère, il préférait prendre les problèmes avec humour et philosophie plutôt que de s'engager sur la pente glissante du règlement compte. D'autant plus qu'il était convaincu que s'énerver ne résolvait rien. Au contraire, ça empirait les choses ! Mais ça ne voulait pas dire non plus qu'il était un complet pacifiste. Il savait reconnaître les moments où il fallait mettre le paquet. Comme aujourd'hui par exemple. Et puis il n'avait jamais apprécié qu'on le nargue sous son nez. Parce que cet homme l'avait nargué, il en était certain ! Sinon il ne se serait pas mis juste en face de lui !

Et puis zut, ce mec était parti alors il pouvait le chasser de ses pensées ! Tout ça parce qu'il avait eu peur qu'Elaeh s'intéresse un peu à lui... Heureusement qu'elle l'avait dédaigné, sinon il n'aurait pas eu le droit d'éloigner l'homme en question... Après tout il ne pouvait pas chasser les gens qu'elle aimait bien. Mais elle était loin d'être idiote alors forcément qu'elle ne pouvait pas s'attacher à quelqu'un comme ce mec.

La jeune fille, qu'il gardait constamment dans son champs de vision au cas où l'importun aurait l'idée suicidaire de revenir, s'empara du verre de cocktail qu'il s'était commandé avant de monter sur scène -il aimait avoir un rafraîchissement dès qu'il s'arrêtait plutôt que de devoir commander et attendre- et en avala une longue gorgée. Son verre. Beuh. Tant pis, il s'en commanderait un autre... Ou plutôt un simple tonifiant, les cocktail coûtaient définitivement trop cher ici et il devait racheter un stylo plume à son fils, qui avait la merveilleuse idée de le faire tomber par terre accidentellement. Enfin bon, il ne pouvait lui en vouloir, habituellement il prenait toujours grand soin de ses affaires.

Soudain, sa main dérapa sur les cordes de sa guitare. Le son se perdit et un silence s'installa dans la salle. Cain n'arrivait pas à croire ce qu'il venait de voir. Elaeh venait de s'effondrer comme une poupée de chiffon sur la table, renversant par là le verre qu'elle tenait encore dans la main et qui alla s'écraser sur le sol avec un fracas retentissant. Cela brisa la léthargie du musicien qui se précipita vers Elaeh avant de la prendre dans ses bras. Autour der lui, les clients et les serveurs s'entassaient pour essayer de voir ce qu'il se passait. Cain lui, se contentait de secouer la jeune fille en l'appelant. La peur lui ravageait le ventre et il avait l'impression que sa gorge s'était noué en un nœud infaisable. Si jamais il la perdait... Non, elle respirait. Il ne pouvait la perdre, c'était impossible, il l'aimait trop pour ça. Rassuré de sentir son souffle, il lui caressa la joue et l'appela un peu plus, puis il demanda un verre d'eau et le lui versa sur le visage. C'était peut-être une méthode un peu moins douce, mais il était trop inquiet pour attendre qu'elle se réveille naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

administratrice

ϟ PARCHEMINS : 246

MessageSujet: Re: Never never let me alone ~ Elaeh   Mer 8 Jan - 18:25

Tout semblait confus et très étrange aux yeux d'Elaeh, et elle devait bien reconnaître qu'elle ne comprenait pas ce qui se passait autour d'elle. Il y a une seconde à peine, elle écoutait Cain chantait une nouvelle composition qu'elle ne connaissait pas en lui piquant un peu de son cocktail et maintenant... Elle se retrouvait dans les bras du musicien qui la regardait avec inquiétude et elle avait le visage trempé. Non vraiment, elle ne comprenait pas ce qui venait de se passer, surtout qu'il y avait tout un attroupement autour d'elle qui la regardait curieusement et qu'elle avait du mal à respirer. Difficilement, la fabricante de baguette magique parvint à se redresser un peu, le tout sans quitter les bras du guitariste. Au contraire même, elle se serra un peu contre lui tant l'attroupement qu'il y avait autour d'eux la mettait mal à l'aise.

À présent qu'elle était redressée, ses idées se remettaient doucement en place et elle comprit, au bout de quelques secondes, qu'elle avait perdu connaissance. Étrange, elle n'était pas malade pourtant et elle se sentait très bien jusqu'à ce qu'elle tombe dans les pommes. Ses sourcils se froncèrent soudainement. Pourquoi donc était-elle tombée dans les pommes ? Elle était juste tranquillement assise en train de...boire ! Maintenant qu'elle y repenser, elle avait trouvé que le verre de Cain avait un drôle de goût, et surtout un goût inhabituel puisqu'elle avait déjà goûté le cocktail qu'il avait commandé, juste avant que tout ne devienne noir dans son esprit mais...c'était insensé ! Pourquoi aurait-on glissé quelque chose dans le verre du musicien ? Et puis surtout, qui aurait bien pu faire ça ? Comme si Merlin voulait qu'elle trouve la réponse à cette dernière question, ses yeux – qui balayaient l'assistance – se posèrent sur Simon qui avait, d'ailleurs l'air inquiet et un peu coupable aussi.

Apparemment son imbécile d'ex fiancé était vraiment prêt à tout pour la récupérer, et même à nuire à la santé de l'homme dont elle était amoureuse. C'était pitoyable ! S'il n'était pas content, il ne pouvait s'en prendre qu'à lui même, après tout c'était lui qui l'avait larguée quand son grand père était malade non ? Désireuse de penser à autre chose, Elaeh reporta son attention sur Cain et esquissa un petit sourire pour le rassurer, elle n'osait même pas imaginer la frayeur qu'elle venait de lui faire... Mais heureusement que c'était elle, et non lui, qui avait bu le verre, elle aurait été capable d'aller tuer l'autre abruti sinon, elle n'aurait jamais accepté qu'on fasse du mal à son beau musicien. Son beau musicien qui avait, par ailleurs, arrêter son concert pour voler à sa rescousse, avec un comportement pareil, il n'était pas étonnant qu'elle soit tombée amoureuse de lui....

- Désolée d'avoir gâché ton concert Cain... Tu devrais y retourner, conseilla-t-elle en montrant la petite scène sur laquelle il chantait quelques minutes plus tôt. Je me sens mieux, vraiment.

En réalité, c'était un demi-mensonge. Certes elle ne risquait plus de reperdre connaissance, mais elle avait encore la tête qui lui tournait et elle se sentait nauséeuse, mais elle était persuadée que ça allait passer, donc elle ne voulait pas l'inquiéter plus que nécessaire. Et puis surtout, elle ne voulait pas qu'il ait de problème à cause d'elle, et encore moins gâcher leur soirée. Surtout pas à cause de quelqu'un d'aussi détestable que Simon, Cain méritait bien mieux que ça, et elle souhaitait vraiment qu'ils passent une bonne soirée tous les deux.

_________________

Je ne sais pas où va mon chemin,
mais je marche mieux quand ma main serre la tienne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ PARCHEMINS : 207

MessageSujet: Re: Never never let me alone ~ Elaeh   Jeu 9 Jan - 17:16

Enfin Elaeh ouvrit les yeux, après un long moment d'angoisse. En ses paupières bouger, le jeune homme sentit un soulagement intense le parcourir et il lui sembla que son sang venait seulement de se remettre à couler dans ses veines. Elle avait l'air toute faible et Cain fit signe aux gens qui l'entouraient de s'écarter un peu. Qu'ils la laissent un peu respirer ! Elle allait suffoquer sinon... Quand elle se serra contre lui, il passa un bars dans son dos qu'il caressa doucement pour la réconforter. Il ne savait pas pourquoi elle s'était subitement évanouie, mais dans ses bras au moins elle ne risquait rien, il ne laisserait jamais quoique ce soit lui arriver.

D'ailleurs c'était quand même bizarre cette histoire! Depuis quand faisait-elle des malaises comme ça ? Pourtant ça ne lui était jamais arrivé avant... Il y avait quelque chose de louche là... Peut-être un mauvais sort ? Mais on était dans le monde moldu, ce n'était pas possible... Même s'il y avait pas mal de sorciers qui savaient qu'il se produisait ici, et qu'il y emmenait parfois Elaeh... Mais pourquoi vouloir lui faire du mal ? Par vengeance ? C'était idiot, elle ne faisait jamais rien à personne! Qui pourrait lui en vouloir ? Elle n'était vraiment pas du genre à avoir des ennemis... Surtout des ennemis aussi virulents ! Alors que s'était-il passé ?!

C'est alors qu'il remarqua que le regard de la fabricante de baguette était fixé sur quelque chose dans son dos. Il se tourna et croisa le regard du mec qui avait dragué son Elaeh. Et maintenant qu'il le voyait de près, il le reconnaissait ce con ! Il l'avait déjà vu parler avec elle quelques jours auparavant, et là encore elle n'avait pas semblé apprécier la conversation. Mais le temps qu'il arrive, il était déjà parti cette fois là...

Et si c'était lui qui avait ça ? A en juger le regard que lui lançait la brune certainement... Son sang se mit à bouillir et il crut voir rouge. Il avait osé touché à Elaeh ! Son Elaeh ! Il lui avait fait du mal ! Mais comment ? Il l'avait fixé tout le temps, il n'aurait pas pu manquer ça ! C'est alors que son regard se posa sur le verre cassé qui gisait sur le sol. Ce n'était pas elle qu'il visait... C'était lui.  
Sa colère s'envola comme elle était apparue. Ah c'était lui qui gênait ? Ah il n'avait pas le courage de l'affronter en face ? Très bien. Mais il ne pourrait pas se plaindre s'il répliquait...

-T'as pas à t'excuser Elaeh... Je suis sûr que le public comprendra et pas question de te laisser toute seule. Et puis... Continua-t-il en lui souriant d'un air apaisant, tu mens très mal, ma puce.


Il se leva, fit s'asseoir la jeune fille sur la chaise qu'elle occupait un peu avant, puis mit une main sur l'épaule de l'homme qui commencer à filer.

-Hé toi ! Lui fit-il calmement. On peut savoir pourquoi tu tournes autour d'Elaeh ces temps-ci ? Ça n'a pas l'air de la ravir alors si tu pouvais arrêter...


L'inconnu lui lança un regard haineux et lui cracha :

-Fait pas comme si tu la connaissais ! Elle est très contente que je sois là, elle m'aime toujours! Elle m'a toujours aimé alors t'imagines pas une seconde que t'as une chance !

Cain le toisa rapidement. Elaeh, aimer un mec comme lui ? Ça lui semblait bizarre...

-Peut-être qu'elle t'aime, et je n'ai pas la prétention de dire que je la connais mieux que personne, mais moi au moins jamais je n'utiliserais quelque chose d'aussi bas que du poison pour mettre un concurrent hors-courses.

Le rival le regarda, méfiant, puis eu un rictus méprisant et fit :

-Tu n'as aucune preuve de ce que tu avances. Et tu as l'air bien sûr de toi... Tu es persuadé qu'elle te choisira hein ? Mais laisse moi te dire une chose : Pourquoi elle te choisirait toi ? Regarde toi, tu n'es qu'un musicien minable et sans le sou qui ne pourra pas lui offrir la vie qu'elle mérite !


Cette réplique fit mouche et le jeune homme se sentit blessé. Oui il n'était pas riche, mais il faisait de son mieux ! L'argent était il donc si important ?! C'était stupide !

-Je suis peut-être un musicien minable qui ne pourra pas lui offrir la vie qu'elle mérite, mais moi au moins je serais capable de lui donner tout le respect, tout l'amour et toute la tendresse dont elle aura besoin ! Répondit-il piqué au vif.
-Voyez-vous ça ?! Mais tu sais, un accident est si vite arrivé...
-Oh ? Tu veux qu'on règle ça d'homme à homme ?


Cain n'était pas violent, mais quand il devait frapper, alors il frappait. Parce qu'il y avait des moments dans la vie où un homme ne pouvait pas se contenter de régler ses problèmes à l'amiable. Et là justement, c'était un de ces moments, alors il n'allait certainement pas se gêner !

- Si tu manies ta baguette aussi bien que ta guitare, tu as aucune chance de t'en sortir !
-J'ai d'homme à homme Monsieur... Ici on est chez les moldus et j'ai vraiment pas envie d'attendre.
-Comme si j'allais m'abaisser à ça ! Je ne s...


Le musicien ne lui laissa pas le temps de terminer sa phrase et lui servit un beau direct du droit pour toute réponse.

-Pardon, tu disais ? Fit-il avec un sourire insolent.
-Son of... Répliqua l'homme en se jetant sur lui.


Le brun n'aimait pas les bagarre, mais puisqu'il avait fait du mal à Elaeh, il ne retiendrait pas ses coups !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

administratrice

ϟ PARCHEMINS : 246

MessageSujet: Re: Never never let me alone ~ Elaeh   Jeu 9 Jan - 21:18

La présence de Cain était réconfortante, tout comme sa main qui caressait doucement le dos d'Elaeh. Bien qu'elle ne se l'explique pas, elle avait l'impression que lorsqu'elle était dans les bras du musicien, rien ne pouvait lui arriver. Quand il était avec elle, elle avait l'impression de pouvoir – un peu – se reposer sur quelqu'un, mais surtout, il lui faisait oublier à quel point elle était seule depuis la mort de son grand père. Elle n'avait pas cherché à refaire sa vie après ça, ni même à se changer les idées ou à sortir. Après son deuil, elle avait tout simplement repris sa routine terne et monotone. Enfin, jusqu'à ce que Cain ne chamboule tout avec son univers coloré qui avait, en un rien de temps, réchauffé son pauvre cœur glacé. Cain...depuis qu'elle avait découvert – ou plutôt admis – qu'elle était amoureuse de lui, elle ne concevait plus sa vie sans lui, pourtant elle ne savait pas de quoi il en retournait pour lui. Même si, à en juger par son comportement, il semblait l'apprécier plus que si elle avait été une simple amie, mais elle n'avait pas envie de nourrir de faux espoirs.

Et dire que ce soir, elle l'avait inquiétée, et tout ça à cause d'un imbécile qui avait décidé que finalement elle lui appartenait. D'abord, elle n'appartenait à personne ! Et ensuite, si elle devait appartenir à quelqu'un, ce serait à Cain et à personne d'autre. Perdue dans ses pensées, la fabricante de baguettes ne se rendit pas compte que le chanteur s'était retourné pour suivre son regard, ni même qu'il avait du arriver aux mêmes conclusions qu'elle. Tout ce qu'elle voulait maintenant, c'était terminer la soirée tranquillement avec lui, mais pour ça il faudrait déjà que sa tête arrête de tourner ! Et pour commencer, il fallait que Cain termine son concert, ce qu'elle lui suggéra d'ailleurs de faire, mais il préférait rester avec elle, ce qui la toucha énormément. Par contre, quand il lui fit remarquer, à juste titre d'ailleurs, qu'elle mentait très mal, elle esquissa une petite grimace désolée avant de réaliser. Il venait de l'appeler « ma puce » ! C'était la première fois qu'il utilisait un tel surnom avec elle, et cela suffit à accélérer les mouvements de son cœur, comme une adolescente qui s'apercevait que son béguin du moment était en train de la regarder. En d'autres circonstances, elle se serait senti stupide, mais n'était-il pas communément admis que les personnes amoureuses réagissaient stupidement ?

Quand elle reprit ses esprits, elle se rendit compte qu'elle était assise sur une chaise et que Cain avait disparu. Heureusement, lorsqu'elle se retourna, ses yeux se posèrent sur lui, mais elle ne fut pas rassurée pour autant. Que faisait-il avec Simon bon sang !? À peine se posa-t-elle la question que la réponse parvint à ses oreilles : ils se disputaient. À son sujet apparemment. Incrédule, elle entendit son ex-fiancé décrétait qu'elle était toujours amoureuse de lui. Mais...il était vraiment le pire des abrutis que la Terre ait jamais porté ou il le faisait exprès ? Et...pourquoi Cain semblait-il le croire ? Ou plutôt lui laisser le bénéfice du doute... C'était surréaliste, elle ne pouvait pas être amoureuse du crétin puisqu'elle aimait Cain ! Elle était tellement surprise par la scène qui se déroulait devant ses yeux qu'elle ne pensa même pas à se lever pour y mettre un terme. Ce ne fut que lorsqu'ils commencèrent à se battre qu'elle eut une réaction. Elle se leva de sa chaise et alla vers eux aussi vite que possible en ignorant sa tête qui tournait toujours, ça allait passer, elle le savait. Une fois qu'elle fut arrêtée près d'eux, elle posa une main sur l'épaule de Cain pour essayer de le tirer vers elle, le tout en lançant un regard assassin au fauteurs de troubles. Une fois qu'elle eut capté l'attention du guitariste, elle plongea un regard doux et rassurant dans le sien et lui dit, assez fort pour que l'autre l'entende :

- Laisse tomber Cain, il n'en vaut pas la peine... Ce n'est qu'un salaud qui croit qu'il peut obtenir tout ce qu'il veut quand il le souhaite. Ne le laissons pas gâcher notre soirée, ça serait dommage non ?

À présent, elle devait l'éloigner de l'autre, et pour ça, elle prit doucement la main du musicien dans la sienne et entrelaça leurs doigts pour l'entraîner ailleurs, tandis que Simon se faisait jeter dehors par le propriétaire du bar. Bien, il ne restait plus qu'à espérer qu'ils ne le verrait plus.

_________________

Je ne sais pas où va mon chemin,
mais je marche mieux quand ma main serre la tienne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ PARCHEMINS : 207

MessageSujet: Re: Never never let me alone ~ Elaeh   Jeu 9 Jan - 22:22

L'homme avec qui il se battait intriguait Cain. A première vue, il avait tout du mec un peu macho, arrogant et sûr de lui, le genre qu'il n'aimait pas la plupart du temps, mais il disait connaître Elaeh... Et apparemment elle aurait été amoureuse de lui. Sauf qu'il voyait mal sa brune aimer une personne comme lui... Franchement ! Il avait dit qu'elle lui appartenait ! N'importe quoi ! Comme si elle pouvait appartenir à quelqu'un d'autre qu'à elle-même... Même s'il devait avouer qu'il avait quand même un peu peur de la vérité. Et si c'était vrai ? Vu le comportement de la jeune fille, il aurait tendance à dire que non mais... Il ne pouvait pas s'empêcher de craindre un peu -rien qu'un peu hein !- les propos de son adversaire. Surtout que si la fabricante de baguettes l'aimait réellement, alors il allait se faire détester vu les coups qu'il était en train de lui mettre -et de se prendre, même si de ce point de vue c'était moins glorieux... Mais il se défendait cependant mieux que l'autre prétentieux ! C'était juste ce coups de pieds dans les côtes qui lui avait bien fait mal... Arf, il allait sûrement avoir un hématome. M'enfin ce n'était pas grand chose... Même son fils le frappait parfois plus fort quand il mettait un peu trop d'enthousiasme dans ses jeux -mais lui avait la décence et la politesse de s'excuser et de s'en vouloir.

Le musicien était donc en plein dilemme : s'il suivait son instinct, Elaeh détestait ce type et donc il ne représentait aucune menace. Mais s'il suivait ses inquiétudes d'amoureux, il y avait une infime chance que le mec ait raison, et dans ce cas, là il représentait une menace. C'était peut-être égoïste, mais si la brune l'aimait vraiment... Alors il fallait qu'il lui montre qu'il n'abandonnerait pas juste parce qu'on lui disait de le faire, et qu'il n'abandonnerait même jamais. Il lui faudrait se battre -au sens propre ou au figuré- toute sa vie qu'il le ferait. Cette fille, c'était la bonne, il le savait, il le sentait. Ce n'était pas comme avec son ancienne petite-amie. Il l'avait aimé elle aussi, c'était certain mais... Différemment. Avec Elaeh... ça marcherait. Il en était absolument convaincu. Il n'était pas tout de suite tombé amoureux, mais en revanche, dès qu'il l'avait vu il avait compris qu'elle n'était pas comme les autres. Il l'avait donc dragué gentiment, surtout pour la charrier un peu au début -elle était vraiment trop mignonne quand elle était gênée ou qu'elle boudait- et puis... Et puis il avait commencé à être vraiment sérieux. Vraiment amoureux.

Si elle acceptait de tenter sa chance avec lui, il était persuadé qu'elle le rendrait heureux et qu'il la rendrait heureuse -ou en tous cas, il l'espérait de toutes ses forces. Il n'avait plus qu'à lui parler d'Alix et ensuite... Ensuite il se jetterait à l'eau.

Il était tout à sa bagarre quand une main vint se poser sur son épaule. Le regard assassin qu'elle lui lança fut mille fois plus significatif que ses explications. D'ailleurs il comprit au moment même où elle posa ses yeux pleins de colère sur l'inconnu. Il n'avait plus rien à faire ici parce que cet homme ne signifiait rien. Il avait fait du mal à Elaeh, Cain en était convaincu, et par mal, il entendait autre chose que le verre empoisonné qui ne lui était pas destiné.

La brune n'était pas du genre à détester quelqu'un, et si elle le regardait comme ça aujourd'hui c'est qu'il avait quelque chose qu'elle n'avait pas ou lui pardonner. Quelque chose de grave donc. C'était peut-être égoiste, mais le musicien fut rassuré. Il fut tellement rassuré qu'un grand sourire se dessina sur son visage. Sourire qui s'agrandit davantage lorsqu'il entendit l'héritière des Ollivanders révéler le fond de sa pensée.

-Haaaa !! fit-il en souriant d'un air goguenard. Et dire que pendant un instant je l'ai considéré comme mon rival... me voilà rassuré ! Tu as raison ma puce, ne laissons pas cet idiot faire de l'ombre à notre histoire d'amour !


Il sentit la main de la jeune fille se glisser dans la sienne et il la serra volontiers. Il attrapa sa guitare au passage et se laissa guider par elle, avant de se rappeler qu'il connaissait mieux qu'elle le monde moldu. Mauvaise idée de la laisser passer devant... Il se demanda où ils pouvaient bien aller maintenant que son concert s'était terminé prématurément et soudain, une pensée lui vint à l'esprit. Il connaissait l'endroit idéal pour terminer leur soirée sur un bon souvenir. De quoi oublier ce mec en un rien de temps ! Et en plus ce n'était même pas loin... Décidément il avait bien fait de choisir ce bar pour se produire.

-Ça te dérange si on marche un peu ? Demanda-t-il à la demoiselle. A peine dix minutes... Si tu ne te sens pas bien je peux te porter.


Bon, avec son instrument de musique ça allait être un peu difficile mais pourquoi pas... Même s'il espérait que l'air frais de la nuit l'aiderait à la faire se sentir mieux...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

administratrice

ϟ PARCHEMINS : 246

MessageSujet: Re: Never never let me alone ~ Elaeh   Ven 10 Jan - 18:25

Les sourires de Cain... Il n'y avait rien qu'Ealeh aimait plus que de le voir sourire – enfin sauf Cain lui même – et le grand sourire qu'il lui adressa en se relevant suffit à la rassurer et à gonfler son cœur de joie. L'apparition du crétin – toujours au sol d'ailleurs – n'avait rien changé et c'était tant mieux. Déjà qu'elle reprochait énormément de choses à son ex, si en plus elle avait perdu le musicien à cause de ses mensonges, elle l'aurait sans doute tuer. Oui, le tuer, même si ça ne lui ressemblait pas, et en le faisant souffrir un maximum s'il-vous-plaît. Heureusement, ce n'était pas le cas, et elle retrouvait son Cain, celui qui avait réussi l'exploit de lui voler son cœur après lui avoir rendu sa chaleur humaine. Alors quand son Cain parla de leur « histoire d'amour », elle ne put s'empêcher de se laisser porter par ces mots. Elle aimerait tellement y croire ! Mais pour cela, il faudrait déjà qu'elle se jette à l'eau et qu'elle lui dise qu'elle était amoureuse de lui et, franchement, ce n'était pas gagné. Elle aimerait bien, vraiment, mais c'était difficile pour elle, elle n'avait plus l'habitude de tout ça et lui brusque retour de Simon dans sa vie avait immiscé le doute en elle. Du coup, comme à son habitude, elle leva les yeux au ciel face à sa remarque et un petit sourire amusé étira la commissure de ses lèvres, puis elle le tira à l'écart.

Pourtant, quand elle se mit à regarder autre chose que Cain – à savoir devant elle, ça serait bête de se faire mal parce qu'elle regardait pas où elle marchait alors qu'elle venait de se faire empoisonner – son expression changea du tout au tout. Pour devenir plus...rêveuse. C'était stupide, mais elle s'imaginait sa vie avec Cain, non pas en temps qu'amis mais bel et bien en tant que petit ami et ça faisait naître un doux et tendre sourire sur son visage qui semblait illuminé. Sans qu'elle ne se rende compte – ou comme s'il était habité d'une volonté propre – son pouce se mit à caresser doucement le dos de la main du musicien. Même lorsque ce dernier attira son attention – en la sortant brutalement de sa douce rêverie – elle ne se rendit pas compte de ce que son pouce faisait. Il était tellement mignon de se soucier d'elle comme il le faisait, mais l'idée qu'il la porte – alors qu'il était déjà chargé avec sa guitare – la fit sourire.

- Je ne pense pas que ça sera nécessaire, je vais marcher. Et puis, l'air frais me fait du bien, j'ai plus la tête qui tourne, mais si ça va pas, je te le dirais, promis.

Elle le suivit donc dans les rues de ce Londres qu'elle ne connaissait pas, en regardant autour d'elle avec curiosité – après tout, c'était la première fois qu'elle mettait les pieds dans le monde moldus, il était normal qu'elle soit curieuse – quand les événements de la soirée lui revinrent en tête. Elle ne voulait pas que les propos de Simon change quoique ce soit entre elle et Cain, mais elle devait tout de même des explications à ce dernier. Surtout que ce n'était pas la première fois que son ex venait lui cherchait des noises et, bien qu'elle espérait le contraire, ce ne serait sans doute pas la dernière. Pendant une poignet de minutes, elle hésitant quant à la marche à suivre, puis finalement elle se décida. À contre cœur, elle s'arrêta et tira légèrement sur la main du musicien pour qu'il fasse de même.

- Cain ? Appela-t-elle doucement dans le but d'attirer son attention. L'homme....l'homme avec qui tu t'es battu ce soir... Il s'appelle Simon et...et c'est mon ex-fiancé... commença-t-elle mal à l'aise en détournant légèrement les yeux. Je ne ressens plus rien pour lui, si ce n'est du dégoût et de la colère... En fait...

Elle hésita quelques secondes puis reprit après une grand inspiration :

- En fait il m'a quittée quand mon grand-père était malade, quelques jours avant qu'il ne meurt pour tout te dire sous prétexte que je ne m'impliquais plus assez dans notre relation... Il m'a même accusée d'aller voir ailleurs alors que... Sa voix se brisa sous l'émotion, mais elle continua quand même. Alors que tout ce que je voulais, c'était que mon grand père s'en sorte.

Avant même qu'elle ne s'en rende compte, des larmes se mirent à rouler le long de ses joues et elle détourna encore plus le regard tant elle était gênée. Il fallait dire qu'elle n'avait pas l'habitude de parler de son grand-père, ou plutôt de la fin de vie de ce dernier. En fait, depuis qu'il était mort et qu'elle avait reprit plus ou moins une vie normale, elle n'en avait pas reparlé, préférant se souvenir de lui autrement que sur son lit de mort. D'un autre côté, elle ne voulait pas paraître faible aux yeux de Cain, mais une part d'elle-même lui soufflait qu'il comprendrait.

_________________

Je ne sais pas où va mon chemin,
mais je marche mieux quand ma main serre la tienne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ PARCHEMINS : 207

MessageSujet: Re: Never never let me alone ~ Elaeh   Ven 10 Jan - 22:47

La main de la jeune fille dans la sienne, Cain marchait tranquillement le long du trottoir. A cette heure-ci, les rues étaient presque désertes et après le brouhaha le bar, ce silence paisible lui faisait du bien. Ils étaient dans une rue assez larges, que le musicien connaissait pour s'être souvent baladé dans environs. Il aimait bien aller dans le monde moldu, les gens étaient différents bien sûr, mais il y régnait une atmosphère plus... Sereine. Moins agitée. Il aimait l'animation -avec Alix il était dur de faire autrement- mais de temps en temps... C'était agréable de changer d'air, et il était heureux de pouvoir partager un de ces moment avec Elaeh. Près d'elle, la ville semblait encore plus belle... Les lampadaires brillaient d'un éclat plus puissant, les pavés des trottoirs moins sales, les maisons plus jolies... Et son sourire bien plus éblouissant.

Quand elle lui souriait comme ça... Il ne pouvait juste pas résister et se transformait en guimauve immédiatement. Elle était tellement mignonne ! Ce fameux sourire amusé qu'elle faisait lorsqu'il lui racontait des blagues ou qu'il lui parlait de son amour pour elle... Qu'elle n'avait malheureusement pas l'air de prendre au sérieux. C'est vrai, au début elle avait raison... C'était juste pour l'embêter. Mais il aurait voulu qu'elle se rende compte que son regard avait changé quand il l'observait... Il aurait voulu qu'elle accepte de sortir avec lui, de l'épouser et de devenir la mère d'Alix. C'était un rêve qu'il aurait tout donné pour voir se réaliser. Ainsi elle serait toujours près de lui... Et Alix aurait enfin une maman. Il avait beau ne jamais rien dire à ce sujet, Cain savait qu'une présence féminine lui manquait et il avait même déjà surpris les coups d’œil un peu envieux qu'il lançait aux mères de ses camarades.
Elle affirma qu'elle allait bien et le brun scruta son visage à la recherche d'un signe qui montrerait qu'elle mentirait avant de lui fit un beau sourire quand il n'en trouva aucun.

Cependant, au moment où il détournait les yeux pour regarder le chemin devant lui, elle s'arrêta net. Intrigué, il la dévisagea et l'écouta sans broncher. Alors comme ça elle l'avait vraiment aimé ? Sûrement qu'à l'époque il devait être différent... Parce que jamais sa fabricante n'aurait fricoté avec ce genre d'homme, ça il en était certain.

Puis elle évoqua son grand-père et il ne sut pas trop quoi faire. C'était la première fois qu'elle lui parlait de lui et il pouvait sentir dans ses paroles qu'elle avait vraiment tenu à lui. Il regrettait un peu qu'il soit mort... Il aurait bien aimé le rencontrer. Il savait que c'était lui qui avait élevé Elaeh, et rien que pour ça il lui en était reconnaissant car il avait fait d'elle une fille merveilleuse. D'ailleurs il était sûr qu'en ce moment même il la surveillait et qu'il était fier de ce qu'elle était devenue.

Il resta à côté d'elle et lorsque des larmes commencèrent à couler sur ses joues, il lui fit un sourire apaisant et passa ses doigts sur la peau de la jeune pour essuyer délicatement les perles salées. Ensuite, il lui adressa un grand sourire étincelant avant de lui déclarer :

-Ben tu sais quoi ? Je suis bien content, moi, que ce type t'aies lâché ! Parce que sinon tu l'aurais épousé et tu aurais été malheureuse... Et puis moi j'aurais jamais pu te rencontrer ! Alors tu vois finalement c'est pas plus mal comme ça ! Et je suis certain que ton papy est très heureux lui aussi, de savoir que tu as échappé à ça ! Donc pleure plus d'accord ? Je te préfère quand tu souries !


Sur ce, il avança de quelques pas. Le long de la rue, une grille de fer forgée s'étendait sur plusieurs mètres, et un grand portail trônait à côté d'eux. Il jeta un rapide coup d’œil autour d'eux pour vérifier qu'ils étaient bien seul, lança un sortilège pour que le portail s'ouvre et attira Elaeh à l'intérieur.
Il était satisfait de lui : ils étaient arrivés juste au bon moment. Quelques pas de plus les menèrent à une immense serre à l'ancienne, toute faire de verre. Cain adorait cet endroit et s'était toujours promis que, si un jour il retombait amoureux, il emmènerait l'élue de son cœur à cet endroit. Et ce moment était enfin arrivé...

La lumière de la lune s'écoulait doucement à travers les vitres, donnant aux plantes une couleur argentée et une atmosphère feutrée. En silence, il conduisit la brune jusqu'à un coin reculé où un banc de pierre blanc était entouré de grands rosiers colorés. A cette heure-ci, le rouge, le jaune, le mauve et blanc ne se distinguaient pas beaucoup, mais les fleurs nimbées d'argent valaient bien ce petit détail en moins...
Il se tourna vers elle et lui demanda avec un sourire taquin :

-Dis moi Elaeh... Avec tout ça... Tu as commencé à m'aimer ?


Il disait plus ça pour la mettre à l'aise que par réelle curiosité. En fait ce n'était pas la première qu'il lui posait ce genre de question, et la réponse était toujours la même... Mais il ne perdait pas espoir qu'elle change un jour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

administratrice

ϟ PARCHEMINS : 246

MessageSujet: Re: Never never let me alone ~ Elaeh   Sam 11 Jan - 16:28

Le point de vue de Cain était différent du sien et, étrangement, elle n'avait jamais vu les choses sous cet angle. Pendant des années, elle s'était sentie blessée et trahie par le comportement de Simon, et elle n'avait jamais vu qu'en réalité, c'était une chance, presque un cadeau, qu'il lui apportait – même s'il aurait pu choisir un autre moment pour le faire. Cela faisait un moment déjà qu'Elaeh avait conscience qu'elle aurait été malheureuse si elle l'avait épousée, mais elle n'avait jamais réalisé de tout ce qu'elle n'aurait pas pu vivre s'il ne l'avait pas larguée. Si elle était restée avec lui, elle serait passée à côté de Cain. Alors même s'ils n'étaient pas ensembles – et elle ne désespérait pas que ce soit, un jour, le cas – pour rien au monde elle n'aurait échangé ce qu'ils vivaient contre un mariage avec un être aussi abject que Simon. Elaeh le sentait, au plus profond d'elle-même, que Cain était fait pour elle – mais elle avait peur qu'il ne lui échappe. Pour preuve, même quand elle était en train de pleurer, il arrivait à faire naître un petit sourire sur ses lèvres. Elle ne savait pas comment il faisait, mais il y parvenait et elle n'avait jamais cherché à en savoir plus sur ses méthodes, après tout un magicien ne révèle jamais ses secrets non ? Mais le plus troublant dans tout ça, était qu'elle était sûre qu'il avait raison à propos de son grand-père, et ça suffit à calmer ses pleurs. Merlin, son grand père et Cain se seraient tellement bien entendus, quel dommage qu'il soit mort...

Enfin, ce n'était pas le moment de penser à tout ça, surtout si elle voulait passer une bonne soirée avec Cain – et ainsi remplacer la désagréable apparition de son ex par un délicieux souvenir. Aussi lui répondit-elle oui de la tête en s'efforçant de lui faire un beau petit sourire tandis qu'il faisait disparaître ses larmes sous ses doigts. Merlin qu'elle aimait cet homme... Et cette pensée se confirma quand elle découvrit l'endroit dans lequel il l'avait conduite. À savoir une magnifique serre toute en verre remplie de fleurs qui semblaient argentées sous l'éclat de la lune. Elle le laissa la guider à travers les plantes pour, finalement, découvrir un petit coin de paradis plein de rosiers avec un banc en pierre au milieu. Elle était absolument certaine que ce lieu ne lui aurait pas semblé aussi magique si Cain n'avait pas été là avec elle en ce moment. Elle était tellement émerveillée par ce lieu que des étoiles brillaient dans ses yeux – à moins que ce ne soit l'éclat de la lune qui ne se reflétait dans ses prunelles. Pourtant, elle parvint à s'arracher à sa contemplation pour se tourner vers le musicien quand il lui demanda si elle avait commencé à l'aimer. Et contre toute attente, ce ne fut pas sa réponse habituelle – à savoir lever les yeux au ciel avec un sourire amusé – qu'elle lui fournit.

- Oui

Ce simple mot avait franchit la barrière de ses lèvres sans même qu'elle ne s'en rende compte. Jusqu'à présent, à chaque fois qu'il lui avait posé ce genre de questions, elle s'était contentée de le penser, elle ne l'avait jamais dit. Jusqu'à ce soir. Ce devait être à cause de ce décor féerique, toujours était-il que sa réaction ne se fit pas attendre quand elle se rendit compte de ce qui était sorti de sa bouche. Aussitôt, elle détourna le regard – qui jusque là était posé sur Cain – et une teinte rouge vint colorée la peau pâle de ses joues. Merlin mais que venait-elle de faire ? Bon d'accord, elle était amoureuse de lui depuis plusieurs semaines déjà, mais ce n'était pas une raison pour le crier sur tout les toits. Elle, elle avait eu l'intention de lui avouer ses sentiments que lorsqu'elle aurait été sûr des siens. Alors ok, elle se doutait qu'elle était plus qu'une simple amie pour lui, mais de là à croire qu'il était aussi amoureux d'elle, il y avait tout un monde qu'elle n'avait pas encore osé franchir – même si elle venait de se jetait dedans la tête la première.

_________________

Je ne sais pas où va mon chemin,
mais je marche mieux quand ma main serre la tienne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ PARCHEMINS : 207

MessageSujet: Re: Never never let me alone ~ Elaeh   Sam 11 Jan - 17:47

Elaeh avait souri et c'était tout ce qu'il fallait à Cain pour être heureux. Il espérait qu'il arriverait toujours à la faire oublier sa tristesse comme aujourd'hui. En fait il espérait surtout ne plus jamais avoir à le faire, parce qu'il ne supportait pas de la voir comme ça, mais si ça devait arriver... Il devrait être là. Parce que sinon qui sècherait ses larmes ? C'était peut-être très présomptueux, mais il aimait à croire qu'il était le seul à pouvoir faire ça aussi bien. En tous cas, elle, elle était la seule qui réussissait à le rendre aussi heureux, et ça à chaque fois qu'il la voyait.
A la lumière de la lune, la jeune fille paraissait aussi irréelle qu'un ange. Elle semblait flotter au dessus de l'herbe avec grâce et il n'arrivait pas à détacher ses yeux de sa silhouette.

Il lui demanda si elle l'aimait sans même s'en rendre compte. Les mots fusèrent de sa bouche, comme à chaque fois qu'il le lui demandait. C'était plus fort que lui... Il savait qu'à chaque fois il était triste et déçu par la réponse mais pourtant il refusait de se décourager. Alors il lui reposait la question, encore et encore, inlassablement mais si la réponse changeait, ce n'était jamais ce qu'il voulait entendre. Au début, elle disait simplement non d'un ton un peu gêné et un indignée, puis elle s'était contenté de lever les yeux au ciel comme s'il s'était agi d'une simple blague... Alors qu'il était on ne pouvait plus sérieux.

Et là, il resta figé, sans oser bouger pendant plusieurs secondes. Il craignait que s'il respirait trop fort, il brise le moment et qu'il se rende compte que son imagination lui jouait des tours. Mais au bout d'un instant, elle ouvrit de grands yeux, comme si elle venait de réaliser ce qu'elle avait dit, et son visage se teinta d'une légère touche de rouge vermillon. Et Cain la dévisageait toujours, médusé. Il ne parvenait pas à y croire. C'était trop beau pour être vrai... Elle serait amoureuse de lui ? Si c'était réellement le cas... Si c'était réellement alors il devait lui faire comprendre qu'il ne se moquait pas d'elle quand il lui affirmait l'aimer.

Doucement, lentement, un sourire plus grand et plus heureux qu'il n'avait jamais eu apparu sur le visage du musicien.

-Elaeh... C'est vrai ? Tu m'aimes ?


Ses yeux étincelaient de bonheur et il avait l'impression que son cœur allait exploser sous la joie soudaine qu'il ressentait. Il passa une main légère sur la joue d'un geste tendre et la couva du regard. Si c'était vrai... Alors tout ce qu'il avait imaginé et qu'il pensait ne jamais voir se réaliser deviendrait réalité. Il pourrait la serrer contre lui autant de fois qu'il le voudrait, lui murmurer son amour inlassablement et l'embrasser à en perdre le souffle.

Délicatement il se pencha vers elle et déposa ses lèvres sur les siennes avant de les embrasser avec toute l'adoration qu'il ressentait pour elle. Puis il se détacha tout en laissant son visage à quelques centimètres de celui d'Elaeh et il souffla :

-Moi... Moi je t'aime, ma puce. A m'en faire éclater le cœur...

Il passa une main dans ses cheveux et lui replaça une mèche derrière l'oreille tout en plongeant ses prunelles dans les siennes pour lui montrer à quel point il était sincère. Il fallait qu'elle le croit...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

administratrice

ϟ PARCHEMINS : 246

MessageSujet: Re: Never never let me alone ~ Elaeh   Mer 29 Jan - 11:40

Un moment de blanc s'installa entre eux après que la fabricante de baguettes ait avoué, involontairement, qu'elle l'aimait. Moment durant lequel ils réalisèrent tous les deux ce qu'elle venait de dire. Si la jeune femme ressentit de la gêne, qui se manifesta par la coloration soudaine de ses joues en rouges, ce ne fut pas le cas pour Cain qui, au contraire, semblait plus heureux que jamais. Son sourire...son sourire était plus éblouissant que jamais et Elaeh sentit son cœur se gonfler d'amour en le voyant sourire de la sorte. Comment avait-elle pu pensé ne serait-ce qu'une seule seconde que ses sentiments pourraient ne pas être réciproque ? En voyant le sourire que le musicien avait en ce moment, elle se sentit stupide, il était clair que son aveux – maladroit et imprévu – le rendait heureux, et elle se mit à regretter – un peu – de ne pas l'avoir fait plus tôt. Mais, vaut mieux tard que jamais non ? D'un autre côté, il était légitime qu'elle ait eu un peu peur de tout ça, après tout elle n'avait pas eu de contact avec un homme – du moins pas ce genre de contact – depuis plusieurs années maintenant, et elle avait craint de se leurrer. En vain visiblement, et c'était tant mieux, peut être aurait-il la chance d'être heureux tous les deux.

Elle fut prise d'une demi seconde d'hésitation quand il lui demanda si elle l'aimait vraiment, le doute essayant de reprendre le dessus sur la joie que lui avait procuré le sourire infiniment heureux de Cain, et finalement, elle hocha la tête pour répondre positivement à sa question. Puis elle finit par prendre la parole, toute gênée d'avouer ses sentiments à l'homme qu'elle aimait mais également heureuse de le faire après tout ce temps sans le lui dire.

- Bien sur que je t'aime Cain... Comment pourrait-il en être autrement ? Tu es quelqu'un de merveilleux et tu as réussi à faire renaître mon cœur...

Cœur qui battait à tout allure dans sa poitrine, si fort qu'elle était sûre que Cain l'entendait, tandis que ses joues devenaient encore plus rouges – si c'était possible. Doucement, elle vit le visage du jeune homme se rapprochait du sien, et elle ne fit rien pour s'écarter. Il allait l'embrasser, elle le voyait bien, mais elle le sentait aussi au fond d'elle, et pour rien au monde elle ne se serait soustrait à ce baiser. Son baiser était doux, tout en ayant une touche passionné, mais surtout, il montrait à quel point il l'aimait, et elle répondit à ce baiser avec tout l'amour qu'elle ressentait pour lui. C'était le premier baiser qu'ils échangés, enfin, si on ne comptait pas les baisers que lui avait volé Cain, et elle n'était pas prête de l'oublier, ni d'oublier les sensations que ce baiser éveilla en elle. Baiser qui la chamboula plus que la déclaration qui suivit, bien qu'elle lui fasse énormément plaisir et qu'elle parvint à faire naître un sourire radieux tel qu'elle n'en avait jamais eu auparavant sur son doux visage. Il l'aimait également, et ce simple fait suffit à faire naître l'espoir qu'ils puissent vivre heureux ensembles, sans se soucier des problèmes à venir. Mais peut être se projetait-elle trop dans l'avenir, autant profiter, pour l'instant, du moment présent.

Aussi se hissa-t-elle légèrement sur la pointe des pieds pour recapturer ses lèvres tout en posant une main sur son torse pour avoir un appuie. Ils étaient seuls, éclairés uniquement par la nuit étoilée et dans un décor enchanteur, même si elle avait été maladroite, Elaeh n'aurait pas pu rêver mieux pour une déclaration d'amour.

_________________

Je ne sais pas où va mon chemin,
mais je marche mieux quand ma main serre la tienne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ PARCHEMINS : 207

MessageSujet: Re: Never never let me alone ~ Elaeh   Dim 2 Fév - 21:23

Caïn avait l'impression de nager en plein rêve. Et le décors n'arrangeait rien. Ça faisait vraiment féerique, il avait bien fait de l'emmener là... Elle avait sa place parmi les rosiers comme personne ne pouvait l'avoir. Elle était magnifique. En l'embrassant, il avait l'impression d'effleurer de la soir. Elle sentait bon... Son parfum était imbibé de celui des fleurs des alentours et lui chatouillait agréablement les narines.

Elle avait dit qu'elle l'aimait... Il lui adressa un sourire de bonheur pur et lui attrapa délicatement la taille pour la serrer contre lui. Merlin qu'il était amoureux... Et cet amour était différent que l'amour qu'il avait ressenti pour la mère d'Alix. Il était plus posé, plus sincère. Plus doux. D'ailleurs il faudrait qu'il lui parle d'Alix... Il ouvrit la bouche pour le lui dire, mais les sons restèrent bloqués dans sa gorge. Non... Pas maintenant. Il était trop content pour aborder un tel sujet.... Et puis si elle le rejetait alors qu'ils venaient à peine de se mettre ensemble... ça lui briserait le cœur. Il lui en parlerait ma prochaine fois qu'il la verrait, il s'en fit la promesse.

En attendant, il lui prit délicatement la main pour la faire s'asseoir dans l'herbe près de lui, et attrapa sa guitare qu'il commença à gratter. Il avait fait un bon nombre de chansons d'amour depuis qu'il la connaissait, mais il n'y en avait que trois qui parlait réellement d'elle. Il ne les avait encore jamais jouées à personne -à part à son fils qui était toujours à côté quand il composait, alors forcément...- et il tenait à ce qu'elle soit la première à les entendre. Il parlait dans ses musiques de leur rencontre, de ses sentiments qui avaient peu à peu changés, passant de l'intérêt à l'amitié, puis de l'amitié à l'amour. Il célébrait aussi sa beauté, sa gentillesse et sa douceur. En bref, une parfaite chanson d'amour qui sortait du cœur. Il mit toutes ses émotions dans sa voix, pour toucher la jeune fille au plus profond de son âme, pour qu'elle sache qu'il était sincère et pour qu'elle n'en soit que plus amoureuse.

Il joua les trois en laissant son regard plongé dans ses prunelles, dévorant du regard celle qu'il aimait. Et quand il eut fini, ils restèrent un moment ainsi, tous les deux, à admirer leur entourage.

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin, et il dut se lever à contrecœur, la nuit commençant à être bien entamée. Il aida Elaeh à se remettre debout, et entreprit de la raccompagner à travers les rue moldues qu'elle ne connaissait pas. Ils auraient pu transplaner, mais rien que pour le plaisir de rester un peu plus longtemps avec elle, Cain prit soin de ne pas évoquer cette possibilité. Finalement, ils arrivèrent à la maison des Ollivanders. Elle était située en bordure de Londres et entourée d'un grand jardin. Une fois à la porte, le musicien ne put plus retarder l'échéance, et se résolut à laisser sa bien-aimée, après lui avoir répété qu'il l'aimait et lui avoir volé un baiser passionné. Lorsqu'il rentra chez lui ce soir là, sa seule pensée fut qu'il avait décidément atrocement hâte de la revoir.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Never never let me alone ~ Elaeh   

Revenir en haut Aller en bas
 

Never never let me alone ~ Elaeh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hidden Thestral :: ALENTOURS ET AUTRES LIEUX :: Autres Lieux-